2018/09/14 14:32 KST

Article View Option

Vingt-trois demandeurs d'asile yéménites obtiennent un permis de séjour humanitaire

JEJU, 14 sept. (Yonhap) -- Le bureau de l'immigration de l'île de Jeju, au sud de la péninsule sud-coréenne, a décidé vendredi d'accorder à 23 demandeurs d'asile yéménites un permis de séjour pour des raisons humanitaires mais a rejeté leur demande de statut de réfugié.

Ces vingt-trois font partie des plusieurs centaines de Yéménites qui sont arrivés sur l'île de Jeju au début de cette année et ont demandé l'asile politique. Le bureau de l'immigration a examiné 484 demandes durant ces derniers mois et a annoncé les résultats pour 440 cas.

Le permis de séjour humanitaire est accordé quand les demandeurs d'asile ne répondent pas aux critères pour le statut officiel de réfugié mais sont permis de rester dans le pays en raison d'autres circonstances.

Le permis doit être renouvelé chaque année et les titulaires peuvent se déplacer librement dans le pays.

L'arrivée d'un grand nombre de demandeurs d'asile yéménites sur l'île de Jeju a provoqué des inquiétudes selon lesquelles ils peuvent être des faux réfugiés à la recherche d'un emploi ou d'autres avantages économiques. Certains craignent que des arrivées similaires se poursuivent et que la présence de tels réfugiés provoque de la délinquance et d'autres problèmes sociaux.

Le ministre de la Justice s'est engagé à réviser la loi sur les réfugiés pour empêcher les demandes d'asile abusives et prendre des mesures pour accélérer les discussions sur les demandes de d'asile.

Des demandeurs d'asile yéménites discutent le vendredi 14 septembre 2018 devant le bureau de l'immigration de l'île de Jeju.
Des demandeurs d'asile yéménites discutent le vendredi 14 septembre 2018 devant le bureau de l'immigration de l'île de Jeju.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)