(LEAD) Le chef de la délégation nord-coréenne se félicite de la tenue du match de football entre travailleurs des deux Corées

2018/08/10 18:10 KST

Article View Option

(LEAD) Le chef de la délégation nord-coréenne se félicite de la tenue du match de football entre travailleurs des deux Corées

PAJU/SEOUL, 10 août (Yonhap) -- Le chef de la délégation nord-coréenne qui participera à un match de football intercoréen a salué l’occasion comme étant une opportunité d’insuffler un nouvel élan aux relations transfrontalières pacifiques entre les deux Corées.

«Le match de football des travailleurs sera l'occasion pour les travailleurs des deux Corées de réaffirmer l’esprit et la volonté de la Déclaration de Panmunjom et de dynamiser les efforts d'unification», a déclaré Ju Yong-gil, chef de la Fédération générale des syndicats de Corée (GFTUK), lors d'une conférence de presse à Séoul.

La délégation de 64 membres a franchi ce matin la frontière pour prendre part samedi au match de football.

Ces matches seront les premiers échanges intercoréens civils depuis que le président Moon Jae-in a tenu un sommet historique avec le dirigeant nord-coréen le 27 avril à Panmunjom.

Kim Myoung-hwan et Kim Ju-young, respectivement chefs des deux principales fédérations syndicales de Corée du Sud, la Confédération coréenne des syndicats (KCTU) et la Fédération des syndicats coréens (FKTU), se sont joints à la séance de presse. .

Les deux Kim ont chacun fait de brèves remarques, remerciant la délégation nord-coréenne pour sa participation et soulignant l’importance de cette occasion en tant que passerelle vers davantage d’échanges transfrontaliers.

Les représentants des deux côtés prendront part à un repas de bienvenue plus tard dans la journée, durant lequel le maire de Séoul, Park Won-soon, prononcera un discours de félicitations.

Les matches débuteront samedi à 16h au Seoul World Cup Stadium, dans le quartier de Sangam, avec la présence de près de 30.000 citoyens et travailleurs des deux Corées.

Cet événement sera le quatrième du genre, après le premier à Pyongyang en 1999, le deuxième à Changwon, ville dans le sud du pays, en 2007 et le troisième à Pyongyang en 2015.

La délégation nord-coréenne se rendra dimanche sur la tombe de Jeon Tae-il, un ouvrier du textile qui s’est immolé par le feu en 1970 pour protester contre les conditions de travail brutales à Maseok, dans la province du Gyeonggi.

Ci-dessus, un match intercoréen de football de l'unification tenu en 2015 à Pyongyang.
Ci-dessus, un match intercoréen de football de l'unification tenu en 2015 à Pyongyang.

kimsy@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)