2018/07/12 21:50 KST

Article View Option

Ouverture de la 22e édition du Festival du film de Bucheon

BUCHEON, 12 juil. (Yonhap) -- Le 22ème Festival international du film fantastique de Bucheon (BiFan) a débuté aujourd’hui à Bucheon, à l'ouest de Séoul, avec au programme 290 films de 53 pays du monde.

Le plus grand festival sud-coréen annuel de films de genre se déroulera jusqu'au 22 juillet sous le thème «Amour, Fantaisie et Aventure». Le nombre d’œuvres sélectionnées pour être présentées lors de l'événement de cette année est similaire à celui de l'année dernière.

Le premier des 290 films à être diffusés en première mondiale sera le long-métrage d’animation «Underdog» des réalisateurs sud-coréens Oh Seong-yun et Lee Chun-baek qui traite de l'histoire de chiens abandonnés.

Avant la cérémonie d'ouverture co-présentée par le chanteur et acteur Choi Min-ho du groupe K-pop SHINee ainsi que l'actrice Lim Ji-yeon, il y a eu le traditionnel événement du tapis rouge. Les acteurs sud-coréens Jung Woo-sung, Park Cheol-min, Kim Jae-wook, Song Yoon-ah et Ku Hye-sun comptaient parmi les vedettes.

L'actrice américaine Barbara Crampton, icône des films d’horreurs des années 80, l'acteur japonais Hiroshi Takahashi, ainsi que le cinéaste sud-coréen Byeon Young-joo et l'acteur Kim Kang-woo, font partie des jurés de la section compétition internationale Bucheon Choice.

Neuf longs métrages et courts métrages nord-coréens seront projetés pendant les 11 jours du festival, dans le sillage du dégel des relations intercoréennes.

Ils comprennent le drame familial «L'Histoire de Notre Maison», qui a remporté le prix du meilleur film au Festival international du film de Pyongyang 2016, et «Gardons l'Ordre du Trafic», un film d'animation réalisé pour promouvoir une campagne de circulation.

«Pulgasari», une nouvelle version du premier film de monstre sud-coréen «The Iron-Eating Monster, Bulgasari» (1962) du réalisateur Kim Myeong-je, sera également montré.

Le remake du regretté réalisateur sud-coréen Shin Sang-ok lors de son séjour forcé en Corée du Nord a été projeté en Corée du Sud en 2000, devenant ainsi le premier film nord-coréen à bénéficier d’une sortie en salles au Sud. Bien que prévu pour une sortie mondiale avec le soutien total de la Corée du Nord, le film de Shin est resté inachevé après son évasion du pays. Il a ensuite été complété par le réalisateur nord-coréen Chong Gon-jo.

Le comité organisateur a déclaré avoir invité certains des acteurs nord-coréens à l’affiche des films présentés au festival, mais n'avoir pas encore reçu de réponse.

Le long-métrage de clôture est une comédie familiale inspirée du célèbre réalisateur indien Amir Khan, «Secret Superstar», qui relate le quotidien d'une adolescente musulmane de 14 ans qui s'efforce de devenir chanteuse.

Le festival proposera une projection spéciale de 12 films couvrant les 24 ans de carrière de l'acteur Jung Woo-sung, tels que «Beat» (1997), «La Ville du Soleil Levant» (1998) et «Steel Rain» (2017).

Des œuvres internationales sélectionnées se disputeront des prix dans la section Bucheon Choice. Les visiteurs auront également l’occasion de voir les trois premiers succès du box-office de 11 pays asiatiques dans la catégorie «Made In Asia».

lp@yna.co.kr

(FIN)