2018/07/12 20:40 KST

Article View Option

Pyongyang propose des pourparlers militaires de niveau général sur le rapatriement des restes de troupes américaines

SEOUL, 12 juil. (Yonhap) -- La Corée du Nord aurait proposé de tenir des pourparlers militaires de niveau général avec le Commandement des Nations unies (UNC) sur le rapatriement des restes de soldats américains tués pendant la guerre de Corée (1950-53).

La Corée du Nord a demandé dimanche à la Commission d'armistice militaire de l'UNC d'organiser des pourparlers militaires de niveau général, après avoir échoué à se rendre à une réunion avec les Etats-Unis. Des représentants de Washington et de Pyongyang devaient avoir des entretiens de niveau opérationnel au village de la trêve de Panmunjom situé sur la frontière intercoréenne aujourd’hui pour discuter des détails du rapatriement, mais les discussions n'ont pas eu lieu.

La réunion n'ayant pu se dérouler comme prévue, l'UNC aurait passé un coup de téléphone et les Nord-Coréens ont répondu qu'ils avaient besoin d'améliorer le «niveau» des pourparlers.

«La Corée du Nord veut apparemment qu'un général des Etats-Unis soit présent pour finaliser rapidement le problème du rapatriement», a indiqué une source. «Il est probable que des généraux militaires des Etats-Unis et de la Corée du Nord participeront à la réunion.»

L'UNC a informé le ministère américain de la Défense de la proposition de Pyongyang et attend la réponse de Washington, a ajouté la source.

«Nous devons voir la réponse du ministère américain de la Défense, mais l'UNC aurait envoyé un signal positif à la Corée du Nord, donc il y a de bonnes chances pour que que les négociations aient lieu dimanche.»

S'ils se déroulent bien, il s’agira des premiers pourparlers militaires de niveau général entre la Corée du Nord et l'UNC depuis mars 2009.

Plus tôt aujourd’hui, une source diplomatique a déclaré que les Etats-Unis et la Corée du Nord étaient encore en pourparlers pour fixer la date d'un dialogue de travail sur le rapatriement des restes des troupes américaines.

«La partie américaine avait eu des discussions avec le Nord dans le but de tenir les pourparlers dès le 12 juillet, mais il semblait que le Nord n'était pas prêt», a déclaré la source à l'agence Yonhap, sous couvert d'anonymat.

«Les deux parties communiquent actuellement pour déterminer quand se rencontrer, il semble y avoir une possibilité pour que les Etats-Unis fassent une annonce bientôt», a-t-elle ajouté.

Lors du sommet de Singapour du 12 juin, le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un se sont engagés à récupérer les restes des soldats américains tombés au combat, y compris le rapatriement immédiat de ceux déjà identifiés.

Le 23 juin, les Forces américaines de Corée ont déclaré avoir transféré 100 «caisses de transit temporaire» en bois à la frontière pour préparer la livraison des restes. Séparément, 158 cercueils métalliques ont été déplacés à la base aérienne d'Osan dans la province de Gyeonggi.

Plusieurs observateurs ont déclaré que le rapatriement, s'il devait se concrétiser, pourrait donner un coup de fouet aux pourparlers Washington-Pyongyang sur la dénucléarisation.

Le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, n'a pas réussi à faire avancer le processus de dénucléarisation du Nord lors de sa troisième visite à Pyongyang la semaine dernière.

Plus tôt dans la journée, un responsable du ministère sud-coréen des Affaires étrangères a exprimé l'espoir que l'accord du sommet de juin, y compris le rapatriement, puisse être rapidement appliqué afin d'atteindre l'objectif de dénucléarisation complète de la péninsule.

Depuis 1990, la Corée du Nord aurait rendu 629 dépouilles aux Etats-Unis.

lp@yna.co.kr

(FIN)