2018/07/12 19:21 KST

Article View Option

Moon affirme que les négociations sur la dénucléarisation de la Corée du Nord sont sur la bonne voie

SINGAPOUR, 12 juil. (Yonhap) -- Les pourparlers sur la fin des ambitions nucléaires de la Corée du Nord sont sur la bonne voie malgré les difficultés éventuelles, a déclaré aujourd’hui le président sud-coréen Moon Jae-in, selon son attaché de presse.

«Les négociations entre la Corée du Nord et les Etats-Unis sont désormais sur la bonne voie», a affirmé Moon.

«Personne ne peut être sûr d'un résultat positif, mais je prédis que les négociations entre la Corée du Nord et les Etats-Unis aboutiront si la Corée du Nord met en œuvre sa dénucléarisation complète et que la communauté internationale conjugue ses efforts pour garantir la sécurité de la Corée du Nord», a-t-il ajouté selon son porte-parole Yoon Young-chan.

Ces remarques ont été formulées lors de la réunion de Moon avec le président singapourien Halimah Yacob et d'un sommet avec le Premier ministre Lee Hsien Loong tenu dans la cité-Etat.

De telles remarques interviennent au milieu d'un éventuel décalage entre Washington et Pyongyang sur la manière de poursuivre le processus de dénucléarisation, qui s'est manifesté après le dernier voyage du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo dans la nation communiste, marquant le début d'un dialogue de haut niveau autour de la dénucléarisation.

Le président Moon a noté que les pourparlers pourraient prendre du temps et même se buter à de nombreuses difficultés.

«Il y a des opinions partagées, mais je crois que les deux parties sont entrées dans un processus normal et que des négociations pratiques de niveau opérationnel ont été lancées», a déclaré Yoon.

Le dirigeant sud-coréen a également insisté sur le fait qu'ils avaient désormais plus de chance que jamais de débarrasser Pyongyang de son ambition nucléaire.

«Il y a eu des interrogations pour savoir si la dénucléarisation dont parlait la Corée du Nord était la même que la dénucléarisation dont ont parlé les Etats-Unis et la Corée du Sud», a rappelé Moon. «La visite en Corée du Nord de Pompeo a confirmé qu'il n'y a pas de différence entre les deux sur le concept de dénucléarisation.»

«Un autre point important est que ce que la Corée du Nord exige des Etats-Unis n'est pas la suppression des sanctions ou des compensations économiques comme par le passé mais la fin de leur relation hostile et l'établissement de la confiance», a précisé Moon souhaitant apparemment souligné queles discussions sur la dénucléarisation étaient devenues beaucoup plus concrètes.

Le président Halimah a déclaré que Singapour et d'autres membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) continueront à soutenir et assister le président Moon et son pays dans leurs efforts pour construire la paix, selon Yoon.

Moon effectue actuellement une visite d'Etat de trois jours à Singapour, qui a débuté hier.

Son voyage fait suite au sommet historique entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, qui s'est tenu exactement un mois plus tôt dans la cité-Etat.

Singapour préside actuellement l'ASEAN, composée de 10 membres.

lp@yna.co.kr

(FIN)