2018/07/12 11:51 KST

Article View Option

(2e LD) La BOK conserve le taux d’intérêt directeur à 1,5%

SEOUL, 12 juil. (Yonhap) -- La Banque de Corée (BOK) a gelé ce jeudi le taux d’intérêt directeur pour juillet dans un contexte de signe de baisse économique et de pressions inflationnistes toujours faibles.

Le Comité de politique monétaire de la banque centrale a conservé le taux d’intérêt directeur à 1,5% comme largement prévu, prolongeant son attentisme pour le huitième mois consécutif.

En novembre 2017, la BOK a relevé le taux d’intérêt directeur pour la première fois en plus de six ans, invoquant une reprise économique.

Le gouverneur de la Banque de Corée (BOK), Lee Ju-yeol, annonce le début de la réunion du Comité de politique monétaire de la banque centrale, le jeudi 11 juillet 2018, pour établir le taux d'intérêt directeur de ce mois-ci, au siège de la BOK, dans le centre de Séoul.
Comité de politique monétaire de la BOK

Le gouverneur de la Banque de Corée (BOK), Lee Ju-yeol, annonce le début de la réunion du Comité de politique monétaire de la banque centrale, le jeudi 11 juillet 2018, pour établir le taux d'intérêt directeur de ce mois-ci, au siège de la BOK, dans le centre de Séoul.

Les données économiques décevantes semblent avoir poussé la BOK à prendre cette décision, alors que de nombreux analystes avaient prévu une hausse du taux d’intérêt en juillet.

La création d’emplois reste faible malgré le budget supplémentaire du gouvernement d’une valeur de plusieurs milliers de milliards de wons pour soulager le marché de l’emploi. Le nombre d’emplois nouvellement créés a été de près de 100.000 en juillet pour le troisième mois consécutif, marquant le plus bas niveau depuis la crise financière en 2008.

Le nombre de nouveaux emplois dans le secteur manufacturier a baissé dans un contexte de restructuration dans les industries navale et automobile et de changements globaux dans la structure industrielle.

Plus tôt, la banque centrale a baissé son estimation de création d’emplois à 260.000 par rapport aux 300.000 de la précédente prévision.

En même temps, la dette des ménages est en hausse constante et a atteint le record de 1,468 millions de milliards de wons (1.360 milliards de dollars) au premier trimestre.

L'augmentation des prix à la consommation a également oscillé autour de 1,5%, inférieur à l’objectif de 2% de la BOK.

En dehors des frontières, les incertitudes grandissent dans le monde et en Asie du Nord-Est en raison de la possibilité d'une guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. Les deux premières économies mondiales sont aussi les premier et deuxième partenaires commerciaux de la Corée du Sud.

Selon des observateurs, la BOK pourrait ne pas augmenter le taux d’intérêt directeur jusqu’à la fin de cette année, contrairement à son plan initial qui prévoyait de relever le taux d’intérêt une ou deux fois en 2018.

Les observateurs prévoyaient que la banque centrale ajusterait les politiques monétaires au deuxième semestre afin de suivre le calendrier 2018 de hausses des taux d’intérêt de la Réserve fédérale des Etats-Unis (Fed).

Après la dernière hausse des taux de la Fed en juin, le taux d’intérêt directeur de la Corée du Sud est de 1,5%, contre 1,7 à 2% aux Etats-Unis. L’écart plus important des taux pourrait déclencher la sortie des investissements étrangers en Corée du Sud.

La banque centrale sud-coréenne souhaite avoir un taux d’intérêt directeur plus élevé pour mieux gérer un éventuel ralentissement économique à l’avenir.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)