2018/06/14 11:22 KST

Article View Option

Pour Moon, le sommet Corée du Nord-Etats-Unis a éliminé les menaces d'une guerre

Le président Moon Jae-in échange une poignée de main avec le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo le jeudi 14 juin 2018 à Cheong Wa Dae.
Poignée de main Moon-Pompeo

Le président Moon Jae-in échange une poignée de main avec le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo le jeudi 14 juin 2018 à Cheong Wa Dae.

SEOUL, 14 juin (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a salué ce jeudi le résultat du récent sommet Corée du Nord-Etats-Unis en le décrivant comme un grand succès qui a permis au monde entier d’éliminer les menaces d’une guerre.

«Il y a divers points de vue sur le résultat de ce sommet mais ce qui est le plus important, c’est le fait qu’il a permis au monde entier incluant les peuples américain, japonais et sud-coréen de se trouver hors des menaces d’une guerre nucléaire et de missiles à longue portée», a déclaré Moon lors d’une réunion avec le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo à Cheong Wa Dae.

«Je pense que rien que cela a été une avancée très significative», a-t-il ajouté en faisant vraisemblablement référence à la controverse autour de l'éventuelle suspension des exercices militaires conjoints entre la Corée du Sud et les Etats-Unis.

A l'issue de son sommet historique avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un mardi à Singapour, le président américain Donald Trump a déclaré qu'il cesserait les «jeux de guerre provocants et chers» avec la Corée du Sud pendant que les pays mèneront des négociations sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Cheong Wa Dae a déclaré hier que ce que le président Trump voulait dire par «jeux de guerre» n'était pas encore clair, tout en évoquant la possibilité de suspendre les manœuvres militaires conjointes.

«Aussi longtemps que des discussions sérieuses auront lieu entre la Corée du Nord et les Etats-Unis sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne et l’établissement de la paix, nous pensons avoir besoin d’envisager divers moyens pour faire avancer encore plus ce dialogue», a affirmé hier le porte-parole du bureau présidentiel Kim Eui-kyeom.

Séoul et Washington insistent depuis longtemps sur le caractère strictement défensif de leurs exercices militaires.

Pompeo a souligné que, bien qu’il y ait encore beaucoup de tâches à discuter et accomplir, les efforts américains actuels destinés à débarrasser le Nord de ses armes nucléaires et missiles à longue portée s'avéreraient fructueux et apporteraient à terme la paix sur la péninsule coréenne.

Le chef de la diplomatie américaine est arrivé hier pour présenter en personne le résultat du sommet historique Corée du Nord-Etats-Unis à ses homologues sud-coréens.

Moon a en outre mis l’accent sur l’importance d’étroites discussions et coopération entre les alliés dans le but de mettre en œuvre rapidement et pleinement le résultat du sommet Corée du Nord-Etats-Unis.

lsr@yna.co.kr

(FIN)