2018/06/13 20:03 KST

Article View Option

(LEAD) Pompeo va présenter à Moon un débriefing du sommet de Singapour

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo arrive le 13 juin 2018 à la base aérienne d'Osan, dans la province du Gyeonggi. (Joint Press Corps-Yonhap)
Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo arrive le 13 juin 2018 à la base aérienne d'Osan, dans la province du Gyeonggi. (Joint Press Corps-Yonhap)

SEOUL, 13 juin (Yonhap) -- Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo présentera en personne les résultats du sommet historique Corée du Nord-Etats-Unis qui s’est tenu hier à Singapour, a confirmé un responsable de la Maison-Bleue.

Le chef de la diplomatie américaine est arrivé aujourd'hui vers 18h20 à bord d'un avion spécial à la base aérienne d'Osan, dans la province du Gyeonggi. Il s'agit de sa première visite officielle en Corée du Sud depuis son entrée en fonction en avril dernier.

«Il est prévu que le secrétaire d’Etat Pompeo se rende à Cheong Wa Dae jeudi», a dit l’officiel sous le sceau de l’anonymat. Un autre membre du palais présidentiel a indiqué plus tard que Pompeo effectuerait une visite de courtoisie à 9h demain.

Le ministre japonais des Affaires étrangères Taro Kono est également venu aujourd'hui en Corée du Sud pour des pourparlers trilatéraux avec son homologue sud-coréenne, Kang Kyung-wha, et Pompeo. Kono prévoit de rendre visite à Moon à 15h jeudi.

Le chef de l’Etat a reçu un premier compte-rendu du sommet de Singapour du président américain Donald Trump au cours d’un entretien téléphonique de 20 minutes qui a eu lieu quelques heures seulement après la rencontre entre ce dernier et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Pompeo devrait donc présenter un débriefing plus détaillé, a indiqué le responsable de Cheong Wae Dae.

Dans un communiqué conjoint publié après le sommet, Trump et Kim ont dit être d’accord pour améliorer les relations entre leurs pays, ce qui devrait passer par une déclaration de fin officielle de la guerre de Corée dans laquelle près d’un demi-million de soldats américains se sont battus aux côtés de leurs alliés sud-coréens.

L’officiel a ajouté qu’aucune discussion entre les deux Corées et les Etats-Unis n’était prévue dans l’immédiat pour mettre fin officiellement à la guerre ou appliquer les accords conclus entre Washington et Pyongyang. Aussi, aucun dialogue entre Moon et Kim n’a été programmé, a-t-il été ajouté.

Lors du dernier contact téléphonique avec Trump, Moon a proposé de mettre en place, en coopération avec la Corée du Nord, un programme de recherche des restes de soldats tués et disparus durant la guerre de 1950-1953, a aussi fait savoir Cheong Wa Dae.

xb@yna.co.kr

(FIN)