2018/04/16 17:45 KST

Article View Option

Une cérémonie nationale organisée à la mémoire des victimes du Sewol

ANSAN/SEOUL, 16 avr. (Yonhap) -- Une cérémonie nationale a été organisée ce lundi à la mémoire des victimes du naufrage du ferry Sewol survenu en 2014, un des pires accidents maritimes du pays ayant coûté la vie à plus de 300 personnes.

Plus de 5.000 personnes se sont rassemblées à Ansan, dans la province du Gyeonggi, pour assister à la cérémonie publique, la première du genre, organisée à l'occasion du 4e anniversaire de la tragédie.

Le Sewol a coulé le 16 avril 2014 dans le sud-ouest du pays. Le naufrage a fait 304 victimes, des lycéens en voyage scolaire pour la plupart.

Le service commémoratif a débuté à 15 heures avec la projection d'une vidéo intitulée «Je suis chez moi».

Le Premier ministre Lee Nak-yon s'est engagé dans une éloge funèbre à œuvrer pour une Corée du Sud plus sûre. «L'administration Moon Jae-in fera tout son possible pour faire de la république de Corée une nation plus sûre en gardant toujours à l'esprit le Sewol, en faisant toute la lumière sur le désastre ainsi qu'en tirant les leçons de la tragédie.»

Le Premier ministre Lee Nak-yon rend hommage aux victimes du naufrage du ferry Sewol lors de la cérémonie organisée à l'occasion du 4e anniversaire de la tragédie ce lundi 16 avril 2018 à Ansan, dans la province du Gyeonggi.
Le Premier ministre Lee Nak-yon rend hommage aux victimes du naufrage du ferry Sewol lors de la cérémonie organisée à l'occasion du 4e anniversaire de la tragédie ce lundi 16 avril 2018 à Ansan, dans la province du Gyeonggi.

Avant la cérémonie, environ 1.000 personnes, n'ayant pour beaucoup aucun lien avec les victimes, ont participé à une marche de 3,3km allant du bureau de l'éducation d'Ansan au mémorial en passant par le lycée Danwon, d'où venait la majorité des lycéens. Les participants brandissaient des bannières sur lesquelles l'on pouvait lire «Nous nous souviendrons, nous agirons» et portaient des rubans jaunes au poignet ou des mouchoirs jaunes, devenus la couleur commémorative de l'accident.

Certains d'entre eux ont appelé le gouvernement à accélérer ses efforts pour découvrir la cause exacte du drame. «J'ai pris part à la marche car ce n'est pas encore fini pour les familles endeuillées et je voulais les soutenir», a déclaré Baek Jae-ho, un séoulite de 37 ans. «En tant que parent, je suis tellement triste en pensant aux enfants qui auraient pu être sauvés mais qui ne l'ont pas été. Je me battrai pour eux jusqu'à ce que nous sachions la vérité», a dit Chang Jeong-hee, une mère de 52 ans habitant Suwon.

Les autorités de la précédente administration ont cité une surcharge en marchandises comme cause du naufrage.

Des cérémonies identiques ont été organisées dans d'autres endroits du pays, comme à Busan et dans la province du Jeolla du Sud.

Le Sewol a été placé en cale sèche an avril à Mokpo, non loin du lieu de l'accident. Les équipes de recherche ont trouvé à l'intérieur de la coque les restes de quatre des neuf personnes portées disparues.

Deux femmes pleurent les disparus à Incheon ce lundi 16 avril 2018.
Deux femmes pleurent les disparus à Incheon ce lundi 16 avril 2018.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)