2018/03/14 14:33 KST

Article View Option

Le départ de Tillerson n’affectera pas la coordination avec Séoul, assure Kang

SEOUL, 14 mars (Yonhap) -- Le limogeage du secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson est «un changement soudain» mais il n'affectera pas la coordination étroite entre la Corée du Sud et les Etats-Unis sur la question nucléaire nord-coréenne, a déclaré la ministre des Affaires étrangères, Kang Kyung-wha, aujourd’hui.

La haute diplomate a fait cette remarque devant des journalistes en se rendant au travail plus tôt ce matin à la suite de la nouvelle selon laquelle Tillerson quittait son poste.

A la question de savoir si cela causera des problèmes pour la coordination diplomatique Corée du Sud-Etats-Unis, Kang a répondu que c’était «peu probable».

Refusant de commenter le remplacement du secrétaire d'Etat américain, elle a indiqué : «Je ne peux faire aucun commentaire sur une décision concernant le personnel d'un pays étranger.»

«Comme nous avons maintenu la coordination étroite, je pense que nous pouvons continuer à faire ainsi avec la nouvelle personne», a estimé la ministre des Affaires étrangères, se référant à Mike Pompeo, l'ancien directeur de la CIA qui remplacera Tillerson.

Kang devait s'entretenir avec Tillerson vendredi à Washington pour discuter de la question nord-coréenne avant les réunions prévues de leur président avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un en avril et mai.

«Avec le changement aux Etats-Unis, il se peut que je doive réajuster (mon emploi du temps)», a-t-elle dit, ajoutant que l'option de respecter le planning actuel est également valable.

Malgré la réorganisation américaine, Lee Do-hoon, l'homme chargé de la question nucléaire nord-coréenne au ministère des Affaires étrangères, est parti aujourd’hui pour Washington, s'en tenant à son plan de coordination avec les autorités américaines avant les négociations ministérielles.

«La base de l'opportunité importante de la tenue d'un sommet intercoréen et d'un sommet américano-nord-coréen a été lancée», a déclaré Lee avant son départ pour les Etats-Unis. «La coordination étroite entre la Corée du Sud et les Etats-Unis est plus importante que jamais. Dans cette perspective, j'aurai des consultations avec les fonctionnaires concernés là-bas», a-t-il conclu.

Le diplomate sud-coréen Lee Do-hoon à l'aéroport international d'Incheon le 14 mars 2018 pour se diriger vers les Etats-Unis.
Le diplomate sud-coréen Lee Do-hoon à l'aéroport international d'Incheon le 14 mars 2018 pour se diriger vers les Etats-Unis.

lp@yna.co.kr

(FIN)