2018/02/09 18:37 KST

Article View Option

Moon demande au Japon de regarder l'histoire en face afin d'améliorer sa relation avec la Corée du Sud

SEOUL, 09 fév. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a dit ce vendredi espérer connaître une «véritable amitié» avec le Japon mais que Tokyo doit d'abord regarder en face l'histoire partagée par les deux pays.

Au cours d'un sommet tenu avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe, Moon a dit vouloir œuvrer à l'établissement d'une relation tournée vers le futur entre les deux pays. «J'espère réellement que les deux pays peuvent devenir de véritables amis qui peuvent communiquer sincèrement. Comme je l'ai déjà dit plusieurs fois, je compte travailler avec le Premier ministre (Abe) pour qu'advienne une coopération axée sur le futur, tout en regardant l'histoire en face», a déclaré le président.

Le sommet bilatéral, le troisième de la sorte depuis l'investiture de Moon en mai, a eu lieu quelques heures avant que les deux dirigeants assistent à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang. Le sommet a eu lieu à Yongpyeong, à l'est de PyeongChang.

Le président Moon Jae-in (à droite) et le Premier ministre japonais Shinzo Abe pendant leur sommet à Yongpyeong ce vendredi 9 février 2018.
Le président Moon Jae-in (à droite) et le Premier ministre japonais Shinzo Abe pendant leur sommet à Yongpyeong ce vendredi 9 février 2018.

Le président a fait part de son désir de reprendre ladite diplomatie de la navette, qui implique que les deux leaders se rencontrent fréquemment. Celle-ci a été interrompue à la fin de l'année 2015 quand les deux pays ont signé un accord bilatéral censé mettre fin au différend sur la question de l'esclavage sexuel par le Japon des femmes coréennes pendant la Seconde Guerre mondiale.

L'administration sud-coréenne actuelle a dit ne pas pouvoir accepter l'accord, bien qu'elle ne cherchera pas à l'annuler ou à le renégocier.

«Je veux discuter honnêtement d'une relation orientée vers le futur et nouvelle entre le Japon et la Corée du Sud, tout en réaffirmant la coopération étroite entre les deux pays et entre le Japon, la Corée du Sud et les Etats-Unis sur la question du nucléaire nord-coréen», a déclaré Abe au début du sommet.

Moon a demandé au Japon de soutenir le dialogue intercoréen, qui a repris le mois dernier après une interruption de deux ans afin de discuter de la participation de la Corée du Nord aux JO sud-coréens.

«Notre gouvernement travaille pour créer une opportunité permettant de résoudre la question nucléaire nord-coréenne et d'établir une paix durable sur la péninsule coréenne à travers les Jeux olympiques de PyeongChang et j'apprécie le fait que le Premier ministre ait activement soutenu ce travail avec un grand intérêt.»

«J'apprécie votre voyage en Corée du Sud, qui a contribué à donner un élan positif pour renforcer les échanges entre les deux pays et leurs peuples. Notre gouvernement coopérera activement lui aussi pour que les Jeux olympiques de Tokyo soient un succès dans deux ans», a ajouté Moon.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)