2018/02/08 16:07 KST

Article View Option

(2e LD) La Corée du Nord projette d'envoyer sa délégation de haut niveau en Corée du Sud par avion

SEOUL, 08 fév. (Yonhap) -- La Corée du Nord a fait part ce jeudi de son plan d'envoyer demain sa délégation de haut niveau en Corée du Sud par avion pour les Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, a fait savoir ce jeudi le ministère de l'Unification.

Le Nord a notifié le Sud que sa délégation dirigée par son chef d'Etat protocolaire Kim Yong-nam arriverait à l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul, vers 13h30, a précisé le ministère.

La délégation de haut niveau incluant Kim Yo-jong, la sœur cadette de Kim Jong-un, effectuera une visite de trois jours au Sud.

L'avion rentrera au Nord sans attendre à l'aéroport international d'Incheon, la principale porte d'entrée de la Corée du Sud, et reviendra pour chercher la délégation dimanche soir, a-t-il ajouté.

Ce sera le premier voyage aérien par une délégation nord-coréenne depuis octobre 2014, quand trois hauts officiels, Hwang Pyong-so, Choe Ryong-hae et Kim Yang-gon, sont venus assister à la cérémonie de clôture des Jeux asiatiques d'Incheon.

Le bureau présidentiel Cheong Wa Dae a salué la visite prévue de la délégation de haut niveau en notant qu’elle illustre la volonté du Nord d’apaiser les tensions sur la péninsule coréenne.

Cela dit, le voyage par voie aérienne de la délégation pourrait provoquer une controverse à propos des sanctions dans le cas où l’avion qui sera utilisé demain fait partie de la flotte de la compagnie aérienne nord-coréenne Air Koryo.

Séoul et Washington ont placé Air Koryo sur leur liste de sanctions.

Les sanctions adoptées par le Conseil de sécurité des Nations unies exigent aussi que ses pays membres inspectent le fret lors des atterrissages et décollages des avions nord-coréens.

«Le gouvernement consultera la communauté internationale pour s’assurer que (la visite en vue) ne sont pas en conflit avec les sanctions», a déclaré un officiel du gouvernement.

Un autre officiel du ministère de l’Unification a noté plus tôt dans la journée qu’un avion privé de Kim Jong-un ne tomberait pas sous le coup des sanctions.

lsr@yna.co.kr

(FIN)