2018/02/07 20:14 KST

Article View Option

Pence : les Etats-Unis vont dévoiler les sanctions les plus fermes contre le Nord

SEOUL, 07 fév. (Yonhap) -- Le vice-président américain Mike Pence a fait savoir ce mercredi que les Etats-Unis vont dévoiler leurs sanctions économiques les plus fermes jusqu'à présent contre la Corée du Nord afin de pousser le pays vers la dénucléarisation.

Washington va annoncer les «sanctions économiques contre la Corée du Nord les plus fermes et les plus agressives jusqu'à présent», a déclaré le vice-président américain après sa rencontre à Tokyo avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

«Que le monde le sache: nous allons continuer à intensifier notre campagne de pression maximale jusqu'à ce que la Corée du Nord prenne des mesures concrètes en vue d'une dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible», a déclaré Pence aux côtés d'Abe.

Il a une nouvelle fois fait savoir que «toutes les options sont sur la table» pour ce qui est du Nord, et que Washington continuera à déployer ses «atouts militaires les plus avancés au Japon et dans la région.»

«Nous ne pouvons jamais accepter une Corée du Nord possédant l'arme nucléaire», a déclaré Abe, qui a mis en garde contre «l'offensive de charme» de la Corée du Nord aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang.

«Nous ne permettrons pas à la propagande nord-coréenne de détourner le message et la symbolique des Jeux olympiques», a aussi déclaré Pence, qui assistera aux JO sud-coréens.

Au début de la réunion avec Abe, Pence a assuré que Washington «se tiendra épaule contre épaule» avec ses alliés, comme le Japon et la Corée du Sud, pour parvenir à son but de dénucléariser la Corée du Nord, selon les agences de presse étrangères.

«Nous continuerons à nous tenir épaule contre épaule avec le peuple japonais, le peuple sud-coréen et nos alliés et partenaires à travers la région jusqu'à ce que nous parvenions à notre objectif de dénucléariser la péninsule coréenne.»

Pence est la tête de la délégation américaine qui se rendra aux JO de PyeongChang, qui débuteront vendredi.

Une éventuelle rencontre Etats-Unis – Corée du Nord en marge de l'événement n'est pas impossible. Plusieurs hauts responsables nord-coréens seront à PyeongChang pour les Jeux.

La Corée du Nord a annoncé aujourd'hui que Kim Yo-jong, la sœur cadette du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, fera partie de la délégation nord-coréenne en Corée du Sud, qui sera dirigée par le chef d'Etat protocolaire Kim Yong-nam.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)