2018/02/06 19:26 KST

Article View Option

Samsung Electronics envisage de construire une deuxième usine de puces en Corée du Sud

SEOUL, 06 fév. (Yonhap) -- Samsung Electronics Co. envisage de construire une deuxième usine de fabrication de puces électroniques en Corée du Sud, ont fait savoir ce mardi des sources du secteur, afin de répondre à la demande grandissante en semi-conducteurs.

Le géant de l'électronique est en discussion avec la ville de Pyeongtaek pour bâtir une usine dans la ville, selon une source bien informée, bien que le calendrier d'investissement n'ait pas été encore été établi.

Pyeongtaek, situé à 70km au sud de Séoul, abrite déjà la première usine de puces du fabricant, où les opérations ont débuté en juillet 2017.

Il s'agit d'un projet envisagé de longue date, selon un cadre de Samsung Electronics.

S'il a lieu, il s'agirait du premier investissement d'envergure de l'entreprise depuis la libération du vice-président de Samsung, Lee Jae-yong, qui a été remis en liberté hier après près d'un an de détention dans le cadre du scandale de corruption ayant abouti à la destitution de l'ex-présidente Park Geun-hye.

La Haute Cour de Séoul a réduit hier la peine de cinq ans prononcée en première instance à 30 mois de prison assortis d’un sursis de quatre ans.

Moody's Investors Service a estimé que la libération de Lee est positive pour ce qui est de la notation de l'entreprise car cela dissipera quelque peu les incertitudes au sommet du conglomérat. «Le retour de Mr.Lee facilitera la planification stratégique et la prise de décision sur le long terme au niveau le plus élevé de l'entreprise», a déclaré Gloria Tsuen, vice-présidente et analyste chez Moody's.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)