2018/02/06 14:39 KST

Article View Option

(3e LD) La troupe artistique nord-coréenne attendue à Donghae en fin d’après-midi

SEOUL, 06 fév. (Yonhap) -- Le navire nord-coréen Mangyongbong-92 avec à son bord la troupe artistique Samjiyon de 140 membres a traversé ce matin la frontière maritime intercoréenne de facto en mer de l’Est pour entrer dans les eaux sud-coréennes, a fait savoir le ministère de l’Unification.

«Le Mangyongbong-92 a traversé la ligne de démarcation maritime ce matin vers 9h50. [...] Il arrivera au port de Mukho, à Donghae, cet après-midi à 17h comme prévu», a déclaré le ministère.

Escorté par des navires sud-coréens, le ferry nord-coréen navigue actuellement à la vitesse de pointe de 13 nœuds.

Normalement, un navire nord-coréen ne peut faire escale en Corée du Sud en vertu des sanctions unilatérales de Séoul interdisant les échanges intercoréens, des mesures coercitives imposées le 24 mai 2010 pour punir le torpillage du navire de guerre sud-coréen Cheonan.

Cependant, le gouvernement a décidé de faire du voyage en mer de la troupe artistique une exception aux sanctions dans le but de soutenir le succès des Jeux d'hiver.

Les deux Corées se sont lancées dans une vague de diplomatie sportive après que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a tendu une branche d'olivier à Séoul dans son message du Nouvel An après une année de tensions provoquées par les provocations nucléaires et balistiques du Nord.

La troupe artistique du Nord, qui comprend un orchestre, des danseurs et des chanteurs, prévoit de tenir sa première représentation jeudi à Gangneung, un des sites des Jeux qui se dérouleront du 9 au 25 février, et une autre dimanche à Séoul.

Hyon Song-wol, chef du Moranbong Band, dirigera la troupe artistique Samjiyon. Le groupe a été créé sous l’impulsion de Kim Jong-un et propose une musique dans des tenues de style occidental.

Hyon, membre suppléant du Comité central du Parti du travail au pouvoir, est venue sur le territoire sud-coréen le mois dernier pour inspecter les lieux de représentation dans les deux villes.

La troupe artistique nord-coréenne quitte Pyongyang le lundi 5 février 2018 pour se diriger vers la Corée du Sud afin de donner des spectacles à Gangneung et Séoul dans le cadre des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, a rapporté le lendemain l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)
Départ de la troupe artistique

La troupe artistique nord-coréenne quitte Pyongyang le lundi 5 février 2018 pour se diriger vers la Corée du Sud afin de donner des spectacles à Gangneung et Séoul dans le cadre des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, a rapporté le lendemain l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

La radio d’Etat nord-coréenne a rapporté aujourd’hui que la troupe a quitté Pyongyang hier pour la ville portuaire de Wonsan, dans l'est, afin de se rendre au Sud à bord du ferry.

Portant des manteaux rouges et des chapeaux de fourrure noire, les membres féminins du groupe se sont présentées à une gare de Pyongyang, a montré une photo publiée par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Le rapport indique que le groupe a été accueilli par de hauts responsables du Parti, dont Kim Yo-jong, la petite sœur de Kim Jong-un, et Pak Kwang-ho, le directeur du département de propagande et d'agitation du Parti du travail.

«Le gouvernement considère Kim Yo-jong comme une vice-directrice du département de propagande et d’agitation du Parti du travail», a noté un officiel du ministère de l’Unification, en faisant référence au troisième poste au sein du département.

Un média sud-coréen avait rapporté plus tôt que Kim aurait été promue première vice-directrice du département, le deuxième poste.

Le Mangyongbong-92 est un ferry de 9.700 tonnes qui porte le nom d'une colline de Pyongyang, près du lieu de naissance du défunt fondateur du pays, Kim Il-sung.

Il a notamment transporté l'équipe de supportrices du Nord pour les Jeux asiatiques de 2002 à Busan, une grande ville portuaire situé dans le sud-est du pays du Matin-Clair. Il a également été utilisé pour héberger les pom-pom girls.

Le ferry servira de logement pour la troupe quand elle tiendra son concert à Gangneung. Après la première représentation, la troupe sera hébergée à l'hôtel Grand Walkerhill à Séoul pour donner un deuxième spectacle au Théâtre national de Corée, dans la capitale sud-coréenne.

Le ministère de l’Unification a indiqué que le gouvernement fournirait de la nourriture, du carburant et de l’électricité au Nord une fois que le navire sera ancré dans le port.

«Le Sud offrira l’accueil nécessaire (au Mangyongbong-92) en se basant sur l’expérience des Jeux asiatiques de Busan 2002», a noté l’officiel.

Séoul s’assurera que des aliments d’origine américaine ne soient inclus dans les repas pour prévenir une éventuelle violation des sanctions américaines qui interdisent la livraison de produits et services américains à la Corée du Nord.

L’officiel a également fait remarquer que le Mangyongbong-92 n’est pas un navire blacklisté par les Etats-Unis mais Séoul a consulté Washington pour confirmer que le ferry ne fait pas l’objet des sanctions mises en place par Washington.

Les détails sur les performances n'ont pas été rendus publics, mais le Nord a informé le Sud la semaine dernière que de nombreuses chansons sud-coréennes seront incluses dans les programmes.

lsr@yna.co.kr

(FIN)