2018/02/05 21:13 KST

Article View Option

Les Jeux olympiques de PyeongChang introduiront la paix en Asie, selon Moon

SEOUL, 05 fév. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a réaffirmé ce lundi sa volonté de faire des prochains Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang un succès, qui marqueront selon lui le début de l'instauration de la paix dans la région.

«Maintenant, le CIO et la république de Corée sont ici ensemble pour débuter des Jeux olympiques pacifiques et sûrs», a déclaré le président dans un message de félicitations prononcé au début de la 132e session du Comité international olympique (CIO) à Gangneung, à 230km à l'est de Séoul.

Moon a fait part de sa gratitude au CIO et à ses membres pour avoir accepté la décision de dernière minute de la Corée du Nord de participer aux JO.

«Je ne peux qu'offrir mes remerciements au président du CIO Thomas Bach et aux membres du CIO ici présents en cette occasion significative. J'exprime aussi ma gratitude au membre de la Corée du Nord (du CIO) Jang Ung.»

Le président Moon Jae-in adresse un message de félicitations au début de la 132e session du Comité international olympique, à Gangneung, ce lundi 5 février 2018.
Le président Moon Jae-in adresse un message de félicitations au début de la 132e session du Comité international olympique, à Gangneung, ce lundi 5 février 2018.

«Il y a seulement un mois ou deux, beaucoup de pays s'inquiétaient de la sécurité des Jeux de PyeongChang. Et pour de nombreuses personnes, la participation de la Corée du Nord aux Jeux olympiques de PyeongChang et la formation d'une équipe unifiée entre Sud et Nord étaient considérées impossibles», a noté le chef de l'Etat.

«Mais cette inquiétude s'est dissipée et nos rêves sont devenus réalité. Le plus grand nombre d'athlètes du plus grand nombre de pays dans l'histoire des Jeux olympiques d'hiver concourront aux olympiades de PyeongChang. Le nombre d'athlètes nord-coréens sera lui aussi le plus important de l'histoire des JO d'hiver.»

Moon a insisté sur le fait que la participation du Nord à elle seule enverra un message clair au reste du monde que le sport peut aider les pays et les peuples à surmonter leurs différences politiques et idéologiques.

Il a également déclaré que le succès des Jeux olympiques d'hiver marquera le début de la paix en Asie du Nord-Est, alors que le Japon et la Chine vont accueillir les Jeux olympiques d'été de 2020 et les Jeux olympiques d'hiver de 2022, respectivement.

«Devant cet objectif formidable, je promets ici de continuer à travailler et à coopérer non seulement avec le CIO mais aussi avec le Japon et la Chine et tous les autres pays en Asie», a dit le président.

La session du CIO a débuté ce que le bureau présidentiel a appelé l'agenda olympique du président, qui comprendra une série de sommets bilatéraux avec des dirigeants mondiaux.

Moon tiendra tout d'abord mardi un sommet bilatéral avec son homologue estonien Kersti Kaljulaid, suivi mercredi de réunions bilatérales avec le gouverneur général du Canada et le président de la Lituanie.

Il rencontrera jeudi le vice-président des Etats-Unis Mike Pence pour un dîner à son bureau, avant de se rendre à PyeongChang le lendemain pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques et un sommet bilatéral avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Le dirigeant sud-coréen doit également rencontrer ses homologues et d'autres dirigeants de Suisse, de Pologne, de Lettonie et de Norvège.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)