2018/02/05 14:44 KST

Article View Option

PyeongChang 2018 : les hockeyeuses des deux Corées ne logent pas ensemble

PYEONGCHANG, 05 fév. (Yonhap) -- Les membres sud et nord-coréennes de l'équipe unifiée de hockey sur glace féminin séjourneront dans des immeubles séparés au sein du village des athlètes de Gangneung pendant les Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang.

L'équipe conjointe a joué son premier match très attendu contre la Suède lors d'un tour de chauffe dimanche à Incheon, une ville portuaire située juste à l'ouest de Séoul. Après avoir perdu la rencontre 3-1, l'équipe a parcouru plus de 230 kilomètres en direction de l’est pour rejoindre Gangneung, où auront lieu toutes les épreuves sur glace, et est arrivée au village olympique vers 1h ce lundi.

Depuis fin janvier, 23 joueuses sud-coréennes et les 12 Nord-Coréennes s'entraînent ensemble. Mais à l'intérieur du village, elles seront logées dans différents appartements.

L'entraîneuse Sarah Murray espérait que ses joueuses resteraient ensemble.

Des membres de l'équipe de hockey féminine coréenne sont alignées au centre de la glace après avoir perdu contre la Suède 3-1 lors d'un match de préparation à la patinoire internationale Seonhak à Incheon, le 4 février 2018.
Des membres de l'équipe de hockey féminine coréenne sont alignées au centre de la glace après avoir perdu contre la Suède 3-1 lors d'un match de préparation à la patinoire internationale Seonhak à Incheon, le 4 février 2018.

Cette équipe féminine est la première formation intercoréenne, tous sports confondus, dans l'histoire olympique. Les deux Corées sont parvenues à un accord sur cette initiative le 17 janvier et le Comité international olympique (CIO) l'a approuvé trois jours plus tard.

Selon les conditions du CIO, au moins trois Nord-Coréennes doivent jouer à chaque match. Bien que l'équipe coréenne ait un nombre de joueuses élargi à 35, soit 12 de plus que les autres équipes, la liste des joueuses pour les rencontres restera limitée à 22, avec 20 patineuses et deux gardiennes de but.

Lors du match de dimanche, Murray a utilisé quatre joueuses nord-coréennes : les attaquantes Jong Su-hyon, Kim Un-hyang et Ryo Song-hui, et la défenseuse Hwang Chung-gum. Aucune n'a eu beaucoup d'impact, mais Murray a déclaré après le match qu'elle était «fière» des joueuses nord-coréennes et a salué leur éthique de travail.

La Corée aura son premier entraînement aujourd’hui au centre de hockey de Kwandong à Gangneung. Sa première confrontation aux Jeux olympiques sera contre la Suisse samedi, avant la Suède lundi prochain et le Japon le 14 février.

Sarah Murray, l'entraîneuse de l'équipe féminine de Corée de hockey, s'exprime lors d'une conférence de presse après la défaite 3-1 contre la Suède lors d'un match préparatoire tenu à la patinoire internationale Seonhak à Incheon le 4 février 2018 .
Sarah Murray, l'entraîneuse de l'équipe féminine de Corée de hockey, s'exprime lors d'une conférence de presse après la défaite 3-1 contre la Suède lors d'un match préparatoire tenu à la patinoire internationale Seonhak à Incheon le 4 février 2018 .

lp@yna.co.kr

(FIN)