2018/02/04 09:50 KST

Article View Option

Moon et Trump discutent des droits de l’Homme en Corée du Nord

Le président Moon Jae-in et le président américain Donald Trump au téléphone. (photos d'archives)
Le président Moon Jae-in et le président américain Donald Trump au téléphone. (photos d'archives)

WASHINGTON/SEOUL, 03 fév. (Yonhap) – Le président sud-coréen Moon Jae-in et son homologue américain Donald Trump sont convenus vendredi au cours d’une conversation téléphonique de travailler ensemble en vue de mettre fin aux abus des droits de l’Homme en Corée du Nord, a indiqué la Maison-Blanche.

«Les deux dirigeants ont discuté de l’importance d’améliorer la situation des droits de l’Homme en Corée du Nord et ont souligné leur engagement à travailler ensemble pour résoudre cette question», a indiqué la Maison-Blanche dans un communiqué.

Plus tard dans la journée, Trump a rencontré un groupe de transfuges nord-coréens à la Maison-Blanche avec lesquels il a parlé des abus qu’ils ont subis sous le régime totalitaire, ainsi que de leurs nouvelles vies hors de la Corée du Nord. Le président américain a invité Ji Seong-ho, un transfuge nord-coréen, à assister à son discours sur l’état de l’Union et a dénoncé le Nord pour ses abus des droits humains.

Au cours de sa conversation téléphonique avec Moon, Trump lui a souhaité ainsi qu’au peuple sud-coréen des Jeux olympiques d’hiver couronnés de succès et a «réaffirmé son engagement à résoudre le déséquilibre commercial entre les deux pays», selon le communiqué.

Des négociations sont en cours pour amender l’accord de libre-échange (ALE) bilatéral entré en vigueur en 2012.

Moon a dit espérer que l’atmosphère de réconciliation intercoréenne des Jeux olympiques contribuera à bâtir une paix sur la péninsule coréenne. Il a aussi remercié Trump pour envoyer une délégation américaine aux JO, dirigée par le vice-président Mike Pence, et a dit espérer que cette visite étaiera le processus de consolidation de la paix, selon l’attaché de presse présidentiel Yoon Young-chan.

«Beaucoup de pays avaient peur de participer aux Jeux olympiques de PyeongChang il y a seulement trois ou quatre semaines et envisageaient même d’annuler leur participation mais maintenant ils n’ont plus du tout peur de venir», a déclaré Trump pendant la conversation de 30 minutes. Le dirigeant américain a assuré qu’il sera «à 100% avec la Corée du Sud» pendant les JO.

Moon a une nouvelle fois salué Trump pour sa politique nord-coréenne ayant favorisé des «Olympiades de la paix» et la participation du Nord à la compétition, selon Yoon.

Dans un communiqué séparé, la Maison-Blanche a fait savoir que Trump a aussi parlé avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe, qu’il a remercié des efforts de Tokyo visant à «maintenir une pression internationale sur la Corée du Nord».

Les deux dirigeants sont convenus de la nécessité d’intensifier la campagne de pression et Trump a noté les récents efforts japonais visant à empêcher la Corée du Nord d’échapper aux sanctions, selon le communiqué.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)