2018/01/31 18:27 KST

Article View Option

Trump : le nucléaire nord-coréen pourrait menacer «très bientôt» les Etats-Unis

Le président américain Donald Trump prononce son premier discours sur l'état de l'Union devant le Congrès le mardi 30 janvier 2018. (EPA=Yonhap)
Le président américain Donald Trump prononce son premier discours sur l'état de l'Union devant le Congrès le mardi 30 janvier 2018. (EPA=Yonhap)

WASHINGTON, 30 jan. (Yonhap) -- Le président américain Donald Trump a déclaré ce mardi que les armes nucléaires de la Corée du Nord pourraient menacer très bientôt les Etats-Unis, mais que son administration travaille actuellement à empêcher que cela ne se produise.

Trump a mentionné la Corée du Nord dans son premier discours sur l'état de l'Union devant le Congrès, alors que les tensions se sont intensifiées suite au développement de missiles à ogives nucléaires ciblant les Etats-Unis.

«La poursuite imprudente des missiles nucléaires pourrait menacer très bientôt notre territoire», a-t-il dit. «Nous menons une campagne de pression maximale pour éviter que cela n'arrive.»

L'administration Trump a mené une campagne internationale pour augmenter les sanctions économiques et diplomatiques contre Pyongyang afin de ramener le Nord à la table du dialogue en vue de sa dénucléarisation.

«L'expérience du passé nous a appris que la complaisance et les concessions invitent seulement l'agression et la provocation», a déclaré Trump. «Je ne répéterai pas les erreurs des administrations précédentes qui nous ont emmenés dans cette position dangereuse.»

Les administrations précédentes des Etats-Unis ont conclu divers accords avec le régime communiste dans le but de dénucléariser le pays, en échange d'aides économiques et politiques. Les critiques disent que ces efforts ont seulement permis à la Corée du Nord de gagner du temps pour faire progresser ses programmes nucléaires et balistiques.

«Aucun régime n'a opprimé ses propres citoyens aussi brutalement que la dictature cruelle de Corée du Nord», a-t-il indiqué. «Il suffit de voir le caractère pervers du régime nord-coréen pour comprendre la nature de la menace nucléaire qu'il pourrait poser aux Etats-Unis et à nos alliés.»

Trump a cité le cas d'Otto Warmbier, l'étudiant américain mort en juin 2017 quelques jours après avoir été libéré d'une détention prolongée en Corée du Nord pendant plus d'un an. Les membres de la famille Warmbier étaient présents au Congrès.

«Vous êtes des témoins puissants d'une menace qui menace notre monde, et votre force nous inspire tous», a déclaré Trump. «Ce soir, nous nous engageons à honorer la mémoire d'Otto avec la détermination américaine.»

Le réfugié nord-coréen Ji Seong-ho est présenté par le président américain Donald Trump lors du discours sur l'état de l'Union. (AFP=Yonhap)
Le réfugié nord-coréen Ji Seong-ho est présenté par le président américain Donald Trump lors du discours sur l'état de l'Union. (AFP=Yonhap)

Le président a également présenté un réfugié nord-coréen, Ji Seong-ho. Ji a perdu sa jambe quand il a essayé de voler du charbon pour l'échanger contre de la nourriture, selon Trump, et a été torturé par les autorités nord-coréennes qui voulaient savoir s'il a rencontré ou non des chrétiens durant une visite en Chine.

«Il vit aujourd’hui à Séoul, où il vient en aide à d'autres transfuges et diffuse la vérité, ce que la Corée du Nord craint le plus», a fait savoir le président. «Votre grande sacrifice est une inspiration pour nous tous.»

Concernant le commerce, le dirigeant américain a déclaré, «les Etats-Unis ont finalement tourné la page sur des décennies d'accords commerciaux injustes qui ont sacrifié notre prospérité et décimé nos entreprises, nos emplois et la richesse de la nation.»

«L'ère de la reddition économique est terminée. A partir de maintenant, nous nous attendons à ce que les relations économiques soient justes et réciproques. Nous travaillerons pour réparer les mauvais accords commerciaux et négocier les nouveaux accords.»

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)