2018/01/30 11:48 KST

Article View Option

Lancement du système de transactions en nom réel pour les crypto-monnaies

SEOUL, 30 jan. (Yonhap) -- La Corée du Sud a lancé un système de transactions en nom réel pour les crypto-monnaies ce mardi, interdisant désormais l'utilisation de comptes bancaires anonymes pour les transactions afin d’empêcher que les monnaies virtuelles soient utilisées pour le blanchiment d'argent et autres activités illégales.

Le système de transactions en nom réel fait partie des dernières mesures du gouvernement pour combattre les investissements spéculatifs dans les crypto-monnaies dans un contexte de craintes croissantes sur l’éclatement de la bulle spéculative.

Il est estimé qu’environ trois millions de personnes en Corée du Sud ont investi dans les monnaies virtuelles et six banques de la nation ont commencé à vérifier les identités des investisseurs dans les crypto-monnaies.

L'ouverture de nouveaux comptes en crypto-monnaies était interdite depuis plusieurs semaines jusqu'à ce que les banques installent le nouveau système.

Les étrangers et les mineurs ne peuvent ouvrir de comptes en monnaies virtuelles en Corée du Sud, ont dit les officiels.

Des traders et plates-formes d’échange de crypto-monnaies ont prédit que les cours des monnaies virtuelles rebondiront quand les banques autoriseront l’ouverture de nouveaux comptes.

D'autres ont déclaré que les cours subiront un plus grand ajustement dans un contexte de rapports de médias selon lesquels seulement les quatre principales places d'échange, Bithumb, Upbit, Coinone et Korbit, devraient attirer de nouveaux investisseurs alors que le banques devraient refuser les transactions avec les plates-formes d'échange de petite et moyenne tailles.

Les crypto-monnaies, telles que le bitcoin et l’ethereum, ont rapidement gagné en popularité ces dernières années auprès des investisseurs sud-coréens, qui espéraient gagner de l'argent rapidement.

La Corée du Sud est un des endroits où le bitcoin est le plus échangé au monde, avec environ deux millions de personnes concernées.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)