2018/01/29 16:29 KST

Article View Option

Un ancien journaliste nommé porte-parole de Cheong Wa Dae

Kim Eui-kyeom, le nouveau porte-parole du palais présidentiel Cheong Wa Dae. © Cheong Wa Dae
Kim Eui-kyeom, le nouveau porte-parole du palais présidentiel Cheong Wa Dae. © Cheong Wa Dae

SEOUL, 29 jan. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a nommé Kim Eui-kyeom, ancien journaliste du quotidien Hankyoreh, comme son nouveau porte-parole, a annoncé ce lundi le palais présidentiel Cheong Wa Dae.

Kim, âgé de 55 ans, qui a travaillé pendant 28 ans au journal Hankyoreh, remplacera le porte-parole sortant de Moon, Park Soo-hyun, a déclaré le conseiller aux relations publiques du président, Yoon Young-chan, à des journalistes.

Park quittera son poste pour participer aux élections locales qui auront lieu en juin prochain. «Après le porte-parole Park, qui a jeté des bases stables dans la communication du gouvernement avec le peuple depuis son entrée en fonction, la nomination de Kim devrait assurer la tâche de communiquer avec le peuple de manières responsable et fiable», a dit Yoon.

Il est né à Chilgok, dans la province du Gyeongsang du Nord, mais a passé son enfance à Gunsan, dans la province du Jeolla du Nord. Kim a fait ses études à l'université de Corée et est entré au quotidien progressiste Hankyoreh en 1990, où il a travaillé en tant que journaliste aux services société et politique.

Kim a été également directeur adjoint de la rédaction et éditorialiste. En septembre 2016, il a fait éclater l’affaire de trafic d'influence et autres irrégularités allégués impliquant Choi Soon-sil, confidente de longue date de la présidente de l'époque, Park Geun-hye. Le scandale a entraîné la destitution de Park et sa détention.

Kim a été initialement désigné pour le poste de porte-parole de Moon au printemps 2017, mais celui-ci a refusé, selon des sources. «Kim est un journaliste qui a prouvé sa capacité en couvrant les domaines international, politique, culturel et social pendant 28 ans. Il est hautement perçu pour sa capacité de planification et son jugement politique excellent», a indiqué Yoon. «Plus que toute autre chose, il est connu comme un journaliste qui rédige bien.»

«Le choix de Kim montre la détermination du gouvernement de communiquer avec le peuple de manière plus active sur une série de sujets en suspens, tels que les politiques gouvernementales, les Jeux olympiques de PyeongChang et les relations intercoréennes», a expliqué Yoon.

Kim commencera officiellement son travail en tant que porte-parole plus tard cette semaine au plus tôt.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)