2018/01/28 15:14 KST

Article View Option

PyeongChang 2018 : la star du ski alpin sud-coréen, Jung Dong-hyun, affiche ses ambitions

SEOUL, 28 jan. (Yonhap) -- Pour le skieur alpin sud-coréen Jung Dong-hyun, les Jeux olympiques d’hiver ne lui rappellent que des mauvais souvenirs. Il a pourtant remporté deux médailles d’or à des Jeux asiatiques d’hiver. Aujourd’hui âgé de 29 ans, il a commencé à skier à trois ans avant de commencer sa carrière internationale en 2004.

En effet, Jung n’a jamais eu beaucoup de chance aux JO. Il fut retenu pour ceux de Turin, en 2006, mais s’exclut de l’équipe nationale. Ses entraînements en solo forcèrent l’Association coréenne de ski à le suspendre pendant deux ans.

Il décida ensuite de se plier aux exigences de la sélection nationale, en 2009, obtenant ainsi un ticket pour les JO de Vancouver 2010. Mais, à une semaine seulement des Jeux, il se blessa la cuisse. Il fit tout de même le voyage pour ses premiers JO. Il ne put se présenter au départ.

Quatre ans plus tard, à Sotchi, Jung réussit à prendre part au slalom géant. Il finit 41e sur 79 au total.

Depuis, Jung n’a cessé de travailler dur pour tenter d’effacer ces tristes expériences. Il cherchera donc à PyeongChang à réaliser l’exploit.

Durant la saison 2014/2015, il devint le premier Sud-Coréen à atteindre les finales de la Fédération internationale de ski (Coupe du monde FIS). En 2015, son genou lui fit défaut.

En janvier de l’année dernière, il prit la 14e place du slalom spécial à la Coupe du monde de ski alpin à Zagreb, en Croatie. Cette performance reste à ce jour la meilleure jamais obtenue par un Sud-Coréen dans ce sport. Sur cette lancée, il décrocha deux mois plus tard l’or, toujours en slalom spécial, aux Jeux asiatiques d’hiver de Sapporo, au Japon.

Le skieur alpin sud-coréen Jung Dong-hyun à l'épreuve de slalom spécial des Jeux asiatiques de Sapporo, au Japon, le 25 février 2017.
Jung Dong-hyun

Le skieur alpin sud-coréen Jung Dong-hyun à l'épreuve de slalom spécial des Jeux asiatiques de Sapporo, au Japon, le 25 février 2017.

Cette saison, sa meilleure performance a été relevée en décembre 2017 lorsqu’il a fini 26e à Madonna di Campiglio, en Italie.

Jung, qui se lancera au slalom spécial et au slalom géant le mois prochain à PyeongChang, indique que son objectif sera de terminer dans le Top 10. Le meilleur résultat affiché par un Sud-Coréen en ski alpin aux JO remonte à 1998 (Hur Seung-Wook, 28e au slalom spécial).

Un natif de la province du Gangwon, Jung affirme qu’il se sentira à la maison, grâce à des pistes qu’il connaît par cœur. Les épreuves de slalom spécial et slalom géant se dérouleront au centre alpin de Yongpyong, à PyeongChang.

«J’ai le sentiment que j’ai réduit l’écart (avec les autres) après m’être entraîné avec des skieurs de niveau mondial», confie-t-il. «Si je continue à m’entraîner systématiquement, je pense que j’aurai de meilleurs résultats.»

xb@yna.co.kr

(FIN)