2018/01/26 17:06 KST

Article View Option

La Corée du Sud et les Etats-Unis mèneront leurs exercices militaires «normalement» après les JO

(Yonhap News TV)
(Yonhap News TV)

SEOUL, 26 jan. (Yonhap) -- La Corée du Sud et les Etats-Unis prévoient d’effectuer les exercices militaires conjoints qui ont été reportés à après les Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang, a annoncé ce vendredi le ministère de la Défense.

«La date et la taille précises des exercices conjoints prévus ne peuvent pas être rendues publiques, mais ils seront effectués après la clôture des Jeux olympiques», a dit Choi Hyun-soo, la porte-parole du ministère, dans une conférence de presse.

Les exercices conjoints seront effectués comme d’habitude, signifiant que la taille des exercices sera la même qu’avant, a ajouté un autre officiel du ministère.

Séoul et Washington ont décidé de reporter leurs exercices conjoints annuels Key Resolve et Foal Eagle, qui ont lieu d’habitude au début du printemps, afin de réduire les tensions durant l’événement sportif.

Les deux alliés devraient effectuer leurs exercices conjoints reportés au début d’avril, après la clôture des Jeux paralympiques de PyeongChang, le 18 mars.

A la question de savoir si les exercices de cette année seront les mêmes que ceux des années précédentes, la porte-parole a répondu par l’affirmative. L’échelle exacte des exercices, cependant, n’a pas encore été décidée, a ajouté un autre officiel.

Concernant la parade militaire supposée de la Corée du Nord pour célébrer l’anniversaire de la fondation de son armée le 8 février, le colonel Roh Jae-cheon, porte-parole du Comité des chefs d’état interarmées (JCS), a répondu que la parade «sera semblable aux parades militaires précédentes en termes d’échelle et de type».

L’armée sud-coréenne surveille de près les différentes possibilités liées à la parade militaire, a dit le colonel en ajoutant que l’armée est totalement prête en cas de provocation militaire de la Corée du Nord.

Les exercices conjoints annuels mobilisent habituellement des milliers de soldats américains, des moyens militaires des Etats-Unis dont des chasseurs de combat et navires de guerre, ainsi que les armées de la Corée du Sud. La Corée du Nord a pendant longtemps protesté contre ces exercices conjoints, les considérant comme des simulations d’attaque.

Le report des exercices à après les Jeux olympiques a été reçu de façon positive par la communauté internationale, après que la Corée du Nord et ses alliés, la Chine et la Russie, ont proposé la suspension des exercices militaires Corée du Sud-Etats-Unis en retour de l’arrêt des essais militaires de la Corée du Nord pour que les deux parties puissent reprendre les discussions sur le programme nucléaire du Nord.

Alors que Séoul et Washington ont signalé la reprise des exercices cette année, la Corée du Nord a demandé à la mi-janvier la fin définitive des exercices militaires conjoints.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)