2018/01/26 14:22 KST

Article View Option

Deux hockeyeuses nord-coréennes changent de poste avant de participer aux JO avec la Corée du Sud

SEOUL, 26 jan. (Yonhap) -- Deux joueuses de hockey sur glace nord-coréennes ont changé de poste avant de prendre part aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang avec les hockeyeuses sud-coréennes, a annoncé aujourd’hui une source de l'équipe nationale.

La Corée du Nord a envoyé 12 joueuses en Corée du Sud hier pour former une équipe coréenne commune, une initiative historique tous sports confondus aux Jeux olympiques. Sarah Murray, entraineur de l'équipe sud-coréenne de 23 joueuses, devra inclure au moins trois Nord-Coréennes dans sa sélection de 22 joueuses composée de 20 patineuses et deux gardiennes de but.

Les 12 Nord-Coréennes ont participé au Championnat du monde féminin, division II, groupe A de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) en avril dernier en Corée du Sud. Neuf des 12 joueuses étaient inscrites comme attaquantes à cette compétition, avec deux défenseuses et une gardienne.

Mais selon la source, deux des attaquantes, Jin Ok et Choe Jong-hui, joueront en défense cette fois. Elles rejoignent deux défenseuses régulières : Ryu Su-jong et Hwang Chung-gum.

Jin et Choe ont joué en première ligne ainsi qu'une autre attaquante de la Corée du Sud, Kim Un-hyang, dans la compétition de l'IIHF. Les raisons pour lesquelles ces changements ont été décidés demeurent incertaines. En cinq matchs, Jin a comptabilisé un but et une passe décisive, tandis que les statistiques de Choe sont restées vierges.

Sur cette photo, des membres des équipes de hockey féminin du Sud et du Nord posent pour des photos lors d'une cérémonie de bienvenue pour l'équipe nord-coréenne au Centre national d'entraînement de Jincheon, dans la province du Chungcheong du Nord, le 25 janvier 2018. Les Corées auront une équipe conjointe aux Jeux olympiques de PyeongChang 2018.
Sur cette photo, des membres des équipes de hockey féminin du Sud et du Nord posent pour des photos lors d'une cérémonie de bienvenue pour l'équipe nord-coréenne au Centre national d'entraînement de Jincheon, dans la province du Chungcheong du Nord, le 25 janvier 2018. Les Corées auront une équipe conjointe aux Jeux olympiques de PyeongChang 2018.

Après chaque match du tournoi, tous les entraîneurs ont sélectionné la meilleure joueuse de leur propre équipe, quel que soit le résultat. Jin a été nommée meilleure Nord-Coréenne après la défaite 3-0 contre la Corée du Sud. Dans la seule victoire réglementaire de la Corée du Nord au tournoi, 4-2 contre la Slovénie, Choe était la meilleure joueuse de l'équipe.

Leurs décisions devraient donner à Murray une certaine flexibilité dans la sélection de ses joueuses. Sinon, elle aurait eu 23 attaquantes, huit défenseuses et quatre gardiennes de but.

Les entraîneurs disposent habituellement de 13 attaquants et sept défenseurs aux Jeux olympiques, tandis que seulement deux gardiens peuvent chausser les patins.

Jusqu’à ce week-end, Murray tiendra des séances d'entraînement séparées afin de pouvoir se faire une meilleure idée des joueuses nord-coréennes. Les hockeyeuses des deux Corées vont commencer à s’entraîner ensemble la semaine prochaine.

Murray a déclaré plus tôt cette semaine que l'intégration des joueuses nord-coréennes dans l'équipe à l'extérieur de la glace serait tout aussi importante que sur la glace. Et les hockeyeuses des deux côtés se sont bien entendues jeudi lors de leur première réunion d'équipe, selon un officiel de l'Association coréenne de hockey sur glace (KIHA).

«L'entraîneur Murray était inquiète au début, mais elle a poussé un soupir de soulagement lorsque les joueuses sont rapidement devenues amies», a déclaré le responsable.

L'équipe coréenne commune aura un match de préparation avant les Jeux olympiques contre la Suède le 4 février à Incheon, à l'ouest de Séoul.

Sur cette photo prise le 8 avril 2017, Jin Ok de la Corée du Nord (à d.) fait passer le palet devant la Slovène Nina Loncar lors du Championnat du monde féminin, division II, groupe A de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) au centre de hockey de Kwandong à Gangneung, dans la province du Gangwon.
Sur cette photo prise le 8 avril 2017, Jin Ok de la Corée du Nord (à d.) fait passer le palet devant la Slovène Nina Loncar lors du Championnat du monde féminin, division II, groupe A de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) au centre de hockey de Kwandong à Gangneung, dans la province du Gangwon.

lp@yna.co.kr

(FIN)