2018/01/25 17:51 KST

Article View Option

Les joueuses de hockey nord-coréennes rejoignent l'équipe olympique sud-coréenne

Les membres des équipes sud et nord-coréennes de hockey sur glace posent pour une photo lors de la cérémonie d'accueil au Centre national d'entraînement de Jincheon ce jeudi 25 janvier 2018.
Les membres des équipes sud et nord-coréennes de hockey sur glace posent pour une photo lors de la cérémonie d'accueil au Centre national d'entraînement de Jincheon ce jeudi 25 janvier 2018.

JINCHEON, Corée du Sud, 25 jan. (Yonhap) -- Une dizaine de joueuses de hockey sur glace nord-coréennes ont rejoint ce jeudi l'équipe sud-coréenne afin de s'entraîner ensemble pour les Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang.

Les 12 joueuses sont accompagnées de leur entraîneur Pak Chol-ho et de deux accompagnateurs. La délégation nord-coréenne est arrivée à 12h30 en bus au Centre national d'entraînement de Jincheon, à 90 km au sud de Séoul.

L'équipe sud-coréenne, dirigée par l'américaine Sarah Murray, est actuellement composée de 23 joueuses. Murray devra, suite à la décision prise samedi par le Comité international olympique (CIO), inclure au moins trois joueuses nord-coréennes à son équipe finale, qui devra être composée de 22 joueuses.

A son arrivée au centre d'entraînement, la délégation nord-coréenne a été accueillie par Lee Jae-geun, chef du centre d'entraînement, et par Chung Mong-won, président de l'Association coréenne de hockey sur glace (KIHA). Les joueuses sud-coréennes ont accueilli leurs homologues nord-coréennes en leur donnant des bouquets de fleurs.

L'entraîneuse de l'équipe sud-coréenne Sarah Murray échange une poignée de main avec son homologue nord-coréen Pak Chol-ho.
L'entraîneuse de l'équipe sud-coréenne Sarah Murray échange une poignée de main avec son homologue nord-coréen Pak Chol-ho.

«Nous vous souhaitons la bienvenue à toutes», a dit Lee à l'équipe venue du Nord. «Nous espérons que vous travaillerez toutes étroitement ensemble et ferez de votre mieux. Nous essaierons de faire en sorte que votre séjour soit confortable.»

L'entraîneur nord-coréen s'est dit «assez satisfait que la Corée du Nord et la Corée du Sud se sont unies (pour l'occasion).»

«Personne ne veut perdre et nous essaierons de bien jouer», a ajouté Pak. «Si nous pouvons ne faire qu'un pendant un bref instant et faire de notre mieux, nous devrions obtenir de bons résultats.»

Murray, comme l'a indiqué le CIO, est en charge des décisions concernant l'équipe olympique unifiée.

Des entraînements séparés seront menés jusqu'à la fin de la semaine. Les entraînements conjoints débuteront la semaine prochaine. Une réunion à laquelle assisteront toutes les joueuses aura lieu à 20 heures ce soir.

La Corée du Sud est classée 22e au monde et la Corée du Nord 25e. Lors de leur dernière rencontre en avril aux Championnats du monde division II groupe A de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), la Corée du Sud a gagné 3 à 0 contre la Corée du Nord, bien que la domination sud-coréenne ait été plus importante que ne le suggère le score.

L'ensemble des 12 joueuses nord-coréennes, neuf avants, deux défenseuses et un goal, étaient présentes lors du match en avril.

L'équipe de Murray jouera un match de préparation le 4 février contre la Suède, qui sera un de ses adversaires aux Jeux olympiques. Ce match sera la seule occasion pour les joueuses sud et nord-coréennes de jouer ensemble dans un vrai match avant la compétition.

Murray a dit avoir l'intention de «sélectionner les meilleures joueuses (nord-coréennes)» directement afin de remporter des matchs et qu'elle ne compte pas faire jouer les autres.

Les joueuses de la Corée du Sud et de la Corée du Nord après leur match aux Championnats du monde division II groupe A de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), le 6 avril 2017.
Les joueuses de la Corée du Sud et de la Corée du Nord après leur match aux Championnats du monde division II groupe A de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), le 6 avril 2017.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)