2018/01/25 16:06 KST

Article View Option

Gerhard Schröder va se marier avec son interprète sud-coréenne

L’ancien chancelier allemand Gerhard Schröder et Kim So-yeon lors d'une conférence de presse le 25 janvier 2018 à Séoul.
L’ancien chancelier allemand Gerhard Schröder et Kim So-yeon lors d'une conférence de presse le 25 janvier 2018 à Séoul.

SEOUL, 25 jan. (Yonhap) -- L’ancien chancelier allemand Gerhard Schröder a fait part ce jeudi de son projet de se marier avec son interprète sud-coréenne, Kim So-yeon, dans le courant de cette année.

«Je pense (à me marier) vers l'automne et le lieu et la date exacts seront décidés plus tard», a déclaré Schröder lors d’une conférence presse donnée aujourd’hui au Centre de presse de Corée.

Après son mariage, il projette de vivre entre Berlin, Hanovre et Séoul.

«Mon projet pour l'avenir, c'est d’apprendre la Corée. [...] J’attends avec joie d’apprendre l’histoire et la culture coréennes», a-t-il confié. «La décision de passer la moitié du reste de ma vie en Corée n’a pas été facile à prendre et constitue un nouveau défi pour moi», a-t-il ajouté.

L’ex-chancelier allemand (73 ans) et Kim (47 ans) se sont rencontrés pour la première fois il y a deux ans à l’occasion d’une conférence internationale. Kim est actuellement la représentante de la Corée du Sud auprès d’une entreprise publique pour le développement économique de la Rhénanie-du-Nord–Westphalie et l’interprète de Schröder.

Leur relation amoureuse a été divulguée par l’épouse de l’ancien chancelier allemand Doris Schröder-Köpf en instance de divorce à travers son compte Facebook. Schröder l’a reconnue plus tard par le biais d’un média allemand mais a toutefois tenu à souligner aujourd'hui que cette relation avec Kim n'avait aucun rapport avec sa procédure de divorce.

Schröder et Kim regarderont ce jeudi le film coréen «1987: When the Day Comes» avant de visiter demain le village de la trêve de Panmunjom en compagnie des couples de l’ambassadeur allemand à Séoul et de l’ancien sélectionneur de l’équipe sud-coréenne de football Cha Bum-kun qui a joué dans le championnat allemand dans les années 80.

L’ancien chancelier allemand, qui participera à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de PyeongChang 2018 à l’invitation du Comité international olympique (CIO), a évalué positivement la formation de l’équipe commune de hockey sur glace féminin des deux Corées.

«Je pense qu’il est souhaitable que la communauté internationale adopte une approche à deux voies, de la pression et du dialogue, à propos des questions liées à la péninsule coréenne. [...] La participation de la Corée du Nord aux JO est un premier pas vers le dialogue et la décision de (former) une équipe unifiée a été une bonne décision», a-t-il estimé.

lsr@yna.co.kr

(FIN)