2017/12/08 11:47 KST

Article View Option

Les armées en alerte face aux éventuelles provocations nord-coréennes

Le ministre de la Défense Song Young-moo dirige une réunion des principaux commandants des armées de la Corée du Sud le vendredi 8 décembre 2017 au ministère de la Défense à Séoul.
Réunion des principaux commandants des armées

Le ministre de la Défense Song Young-moo dirige une réunion des principaux commandants des armées de la Corée du Sud le vendredi 8 décembre 2017 au ministère de la Défense à Séoul.

SEOUL, 08 déc. (Yonhap) -- Le ministère de la Défense a prévu ce vendredi que la Corée du Nord pourrait tirer de nouveaux missiles ou effectuer un autre essai nucléaire comme elle considère ses programmes nucléaire et balistique comme un moyen de survie de son régime.

Il a fait état de cette évaluation lors de la réunion de fin d’année de plus de 150 principaux commandants des armées du pays organisée par le ministre de la Défense Song Young-moo .

Song y a souligné que les forces militaires sud-coréennes continuent de maintenir une posture de défense hermétique tout au long de l’année alors que le Nord a procédé à un sixième essai nucléaire et à 15 lancements de missiles balistiques.

Le chef de la défense et les commandants ont estimé que Pyongyang multiplierait les provocations dans le cadre de sa ligne dure vis-à-vis des Etats-Unis afin d’augmenter son pouvoir de négociation, selon le ministère.

Ils ont également tenu à noter la possibilité d’une provocation tactique du Nord telle que le franchissement de la Ligne de limite Nord (NLL), une autre attaque d’artillerie, ou d'un acte de terrorisme ou encore d'un piratage informatique pour faire obstacle à la tenue d'un événement international en Corée du Sud.

Les Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang se dérouleront du 9 au 25 février 2018 en Corée du Sud. Les dirigeants militaires sont convenus de déployer des efforts tous azimuts pour soutenir la réussite de l’événement sportif international.

lsr@yna.co.kr

(FIN)