2017/12/07 10:36 KST

Article View Option

La Corée du Nord avertit qu’elle n’évitera pas la guerre avec les Etats-Unis, même si elle n’en veut pas

SEOUL, 07 déc. (Yonhap) -- La Corée du Nord a violemment rejeté la condamnation de ses programmes nucléaires et balistiques par les autorités américaines, avertissant qu'elle n'évitera pas une guerre avec les Etats-Unis, même si elle n’en veut pas, a rapporté aujourd’hui l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères a déclaré que le discours belliqueux d’officiels américains de haut rang contre le Nord ainsi que la tenue de manœuvres militaires aériennes de grande ampleur entre Séoul et Washington indiquent que les Etats-Unis adoptent une approche «pas à pas» pour provoquer une guerre sur la péninsule coréenne.

«Nous ne souhaitons pas de guerre, mais nous ne l'éviterons pas, et si les Etats-Unis devaient mal jauger notre patience et allumer l’étincelle d'une guerre nucléaire, nous leur ferons certainement payer les conséquences de notre puissante force nucléaire renforcée», a publié la KCNA en anglais.

Cette menace est survenue alors que Séoul et Washington ont conjointement lancé lundi leurs exercices aériens de cinq jours, nommés Vigilant ACE, en mobilisant un bombardier stratégique B-1B Lancer et des chasseurs furtifs F-22 Raptor.

Le royaume ermite martèle que les entrainements militaires sud-coréano-américains constituent une répétition de guerre pour une invasion et l’utilise comme excuse à ses nombreuses bravades.

Les principaux responsables américains ont lancé des avertissements contre le régime de Kim Jong-un après que le Nord a tiré le 29 novembre un nouveau missile balistique intercontinental (ICBM) capable, selon Pyongyang, de frapper tout le territoire des Etats-Unis.

Le conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche H.R. McMaster a estimé que la possibilité d’une guerre avec la Corée du Nord «augmente chaque jour.»

Mike Pompeo, le directeur de la Central Intelligence Agency (CIA), a déclaré la semaine dernière que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un ne sait pas à quel point sa position est précaire dans le monde.

Pyongyang a indiqué que la série de remarques guerrières de la part de responsables américains ont fait de «l'éclatement de la guerre dans la péninsule coréenne un fait établi».

«Si les Etats-Unis ne veulent pas être mortellement brûlés par le feu qu’ils ont allumé, il vaudrait mieux qu'ils se comportent avec prudence et précaution», a ajouté la KCNA.

lp@yna.co.kr

(FIN)