2017/12/04 14:20 KST

Article View Option

(LEAD) Début d'exercices aériens de grande ampleur entre la Corée du Sud et les Etats-Unis

Photomontage
Photomontage

SEOUL, 04 déc. (Yonhap) -- Les armées de l’air de la Corée du Sud et des Etats-Unis ont débuté ce lundi des exercices aériens conjoints d’une ampleur sans précédent auxquels se joindront plus de 230 avions des deux pays dont six chasseurs furtifs américains F-22 dans le but d’améliorer la capacité à mener des opérations combinées en temps de guerre, a fait savoir l’armée sud-coréenne.

Ces exercices conjoints annuels, baptisés «Vigilant ACE», se dérouleront jusqu’au 8 décembre dans le ciel sud-coréen. S’il s’agit d’une manœuvre régulière, l’édition de cette année diffère des précédentes par sa taille et son intensité, exerçant ainsi une pression militaire sur la Corée du Nord qui a effectué la semaine dernière un tir d’essai du missile balistique intercontinental Hwasong-15.

Pour ces exercices, les Etats-Unis ont mobilisé six F-22 Raptor, indétectables par les systèmes nord-coréens de défense anti-aérienne et capables de voler à la vitesse maximale de Mach 2,5. Il s’agit de la première sortie simultanée de six chasseurs furtifs américains sur la péninsule coréenne.

En outre, six chasseurs furtifs de dernier cri F-35A participeront aux exercices et une formation de F-35B stationnés au Japon survoleront aussi la Corée du Sud.

Un groupe de bombardiers stratégiques américains B-1B Lancer sera également déployé sur la péninsule coréenne pour effectuer des exercices de bombardement, tout comme six avions de guerre électronique EA-18G, une dizaine d’avions de combat F-15C et une autre dizaine de F-16.

Au cours de ces exercices, les forces aériennes des deux pays s’entraîneront à intercepter les avions nord-coréens dans le ciel de la Corée du Sud et à s’infiltrer dans le ciel de la Corée du Nord en cas d'urgence pour frapper des cibles nucléaires et balistiques, telles que des tracteur-érecteur-lanceur (TEL).

Les deux alliés appliqueront notamment leur plan opérationnel conjoint, baptisé Pre-ATO, consistant à attribuer aux avions des deux pays des missions d'attaque de plus de 700 cibles clés de jour et de nuit, indépendamment des conditions météorologiques.

Seront aussi menés des exercices de frappes de précision contre les lance-roquettes multiples nord-coréens et de prévention des infiltrations de commandos nord-coréens par voie maritime.

«A travers l’opération et le contrôle en temps réel des forces combinées Corée du Sud-Etats-Unis, ces exercices permettront d'examiner la capacité du Centre coréen des opérations aériennes et spatiales (KAOC) à mener des opérations et se focaliseront sur le renforcement de la capacité à accomplir des missions en temps de guerre, comme la maîtrise des procédures des opérations aériennes combinées et le soutien logistique continu à travers des opérations 24 heures sur 24», a expliqué l’armée de l’air sud-coréenne.

lsr@yna.co.kr

(FIN)