2017/11/29 16:53 KST

Article View Option

Séoul et Paris veulent accroître la coopération énergétique

Le ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie Paik Un-gyu et le ministre français de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot posent pour une séance photos à Paris le mardi 28 novembre 2017, après avoir signé un protocole d'entente pour la coopération dans l'industrie énergétique. © Ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie
MoU Corée-France

Le ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie Paik Un-gyu et le ministre français de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot posent pour une séance photos à Paris le mardi 28 novembre 2017, après avoir signé un protocole d'entente pour la coopération dans l'industrie énergétique. © Ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie

SEOUL, 29 nov. (Yonhap) -- La Corée du Sud et la France sont tombées d’accord pour intensifier la coopération dans le secteur énergétique et partager l’expertise en matière de démantèlement nucléaire comme les deux pays cherchent à accroître la part des énergies renouvelables, a annoncé ce mercredi le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Energie.

En effet, le ministre sud-coréen de l’Energie Paik Un-gyu et le ministre français de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot se sont entretenus mardi à Paris.

Au cours de cette réunion, Korea Hydro & Nuclear Power Corp. (KHNP) a signé des protocoles d’entente (MoU) avec Electricité de France (EDF) et Areva pour renforcer la coopération dans le secteur énergétique et le démantèlement des installations nucléaires.

En vertu de ces MoU, la Corée du Sud pourra bénéficier de l’expertise française dans la déconstruction des réacteurs nucléaires. Kori-1, fermé définitivement en juin dernier, sera le premier réacteur sud-coréen à être démantelé, un processus pouvant nécessiter au moins 15 ans.

Les deux parties formeront un groupe de travail en vue de discuter des énergies renouvelables, des réseaux électriques intelligents et du démantèlement nucléaire et organiseront une réunion l’année prochaine. Areva est le leader mondial du démantèlement et du recyclage de combustibles usés.

Au cours de sa visite, Paik a également rencontré le ministre français de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire pour discuter des moyens d'accroître la collaboration dans le secteur des hautes technologies.

Des sociétés des deux pays ont signé deux MoU sur les dispositifs portables basés sur l’Internet des objets (IdO) et les technologies de communication pour voitures autonomes.

lsr@yna.co.kr

(FIN)