2017/11/29 13:48 KST

Article View Option

(2e LD) JCS : il s'agirait d'un missile balistique de longue portée de type Hwasong-14

(Photo d'archives Yonhap)
Lancement d'un Hwasong-14

(Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 29 nov. (Yonhap) -- Le projectile tiré par la Corée du Nord ce mercredi matin en direction de la mer de l’Est serait un missile balistique de longue portée de type Hwasong-14, a estimé le Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS).

«La Corée du Nord a lancé un missile balistique de longue portée non identifié en direction de la mer de l'Est depuis les environs de Pyongsong, dans la province du Pyongan du Sud, vers 3h17 aujourd'hui», a déclaré le JCS. «Il est présumé que le projectile est un missile balistique de longue portée de type Hwasong-14», a-t-il ajouté.

«La région de lancement est Pyongsong, à 30 km au nord de Pyongyang, et aucun missile n’avait été tiré depuis cette région jusqu’à présent», a précisé le JCS. «Un avion E-737 (Peace Eye) a été le premier à détecter (le tir) vers 3h18 aujourd’hui et un destroyer Aegis et un radar d’alerte précoce, en opération dans la mer de l’Est, l’ont détecté par la suite», a-t-il détaillé avant d’ajouter que les autorités sud-coréennes et américaines sont en train de mener des analyses détaillées.

Le Nord aurait effectué le dernier tir dans le but de protester contre les pressions diplomatiques et économiques, telles que la nouvelle désignation par Washington comme un «Etat soutenant le terrorisme» et la mise en place de nouvelles sanctions à son encontre, et de consolider la solidarité interne dans un contexte de facteurs d’instabilité multiples sur le plan intérieur comme l’aggravation de la crise économique, la récente purge au sommet de son armée et la défection d’un de ses soldats à travers la Zone commune de sécurité (JSA), a expliqué le JCS.

«Nous estimons aussi que la Corée du Nord chercherait à utiliser le tir de missile de classe ICBM comme un outil de pression lors d’éventuelles négociations avec les Etats-Unis», a ajouté le JCS.

«Notre armée est en train de renforcer la surveillance et l’état de préparation pour faire face aux éventuelles provocations supplémentaires de la Corée du Nord», a aussi fait savoir le JCS.

Un responsable du JCS a précisé que la Corée du Nord a tiré cette année un total de 20 missiles balistiques répartis sur 15 lancements. Des projectiles similaires à celui d’aujourd’hui avaient été tirés le 4 juillet à Panghyon et le 28 du même mois dans la province du Jaggang.

Il a toutefois noté que le lancement de ce matin se distinguait des deux autres tirs mentionnés par l’altitude maximale qui était plus élevée aujourd'hui et l’heure du lancement qui est intervenu plus tôt aujourd’hui.

lsr@yna.co.kr

(FIN)