2017/11/29 09:34 KST

Article View Option

(2e LD) Moon promet des mesures fortes suite au tir de missile nord-coréen

SEOUL, 29 nov. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a fermement condamné le lancement de missile nord-coréen de ce matin en promettant de prendre les mesures les plus fortes possibles.

«Je condamne avec force la Corée du Nord pour avoir procédé à cette provocation imprudente», a déclaré Moon lors d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité nationale (NSC) tenue quelques heures après que le régime communiste a tiré un missile balistique semblant être de type intercontinental.

«La Corée du Nord doit immédiatement abandonner son choix imprudent qui conduira à son isolement et son effondrement et venir à la table du dialogue. Le gouvernement ne tolèrera jamais les provocations nord-coréennes», a-t-il ajouté, selon le bureau présidentiel Cheong Wa Dae.

Moon a également averti que «la situation pourrait se détériorer de manière incontrôlable» si le développement du missile balistique de portée intercontinentale est achevé. «Nous devons empêcher une situation où la Corée du Nord nous menace avec le nucléaire en commettant une erreur de jugement ou les Etats-Unis envisagent une attaque préemptive.»

Ce dernier tir d’essai de missile nord-coréen était le premier du genre en 75 jours et le 11e depuis l’investiture de Moon en mai.

«Jusqu’à présent, notre gouvernement a continué à souligner que nous offrirons un avenir brillant si la Corée du Nord cesse ses provocations et vient à la table du dialogue. Malgré nos efforts et appels sincères, la Corée du Nord a tiré un missile balistique aujourd’hui. Il s’agit d’un acte qui non seulement fait augmenter les tensions sur la péninsule coréenne mais aussi menace la paix et la sécurité mondiales», a noté le président.

«A moins que la Corée du Nord ne cesse son aventurisme militaire provocateur, il est impossible d’établir la paix sur la péninsule coréenne», a-t-il poursuivi.

Moon a affirmé que son pays continuerait à accroître sa capacité de défense avant de souligner que le pays communiste ne lui a laissé d’autre choix que de prendre le dessus sur le Nord avec une véritable puissance.

«(Le pays) continuera à élaborer des mesures fortes et pratiques avec la communauté internationale. Il renforcera davantage sa capacité à éliminer immédiatement les menaces en cas de provocation armée et à protéger la république de Corée des menaces de missile nucléaire de la Corée du Nord avec une puissance écrasante», a-t-il ajouté, selon le bureau présidentiel.

Le chef de l’Etat a en outre ordonné d’accélérer l’élaboration de mesures destinées à renforcer la capacité de l’armée dans le futur en s’appuyant sur l’accord conclu lors du dernier sommet avec Trump sur l’élimination de la limite sur les charges utiles des missiles balistiques et l’acquisition et le développement d’actifs militaires de pointe.

«Je demande à l’armée de dissuader la Corée du Nord de procéder à toute provocation en se basant sur la solide posture de défense conjointe de l’alliance Corée du Sud-Etats-Unis et de se tenir complètement prête à lancer immédiatement des répliques en cas de provocation», a-t-il ajouté.

lsr@yna.co.kr

(FIN)