2017/11/24 21:58 KST

Article View Option

(LEAD) La Corée du Sud et les Etats-Unis vont mener un exercice aérien conjoint impliquant 230 avions le mois prochain

SEOUL, 24 nov. (Yonhap) -- Les Etats-Unis et la Corée du Sud organiseront une manœuvre aérienne exercice conjointe impliquant environ 230 avions de combat, a annoncé aujourd’hui l'armée de l'air américaine, dans une apparente démonstration de force contre la Corée du Nord.

Les alliés tiendront l’entrainement aéroporté annuel nommé Vigilant Ace du 4 au 8 décembre, mobilisant 12 000 soldats américains, selon le 7e corps de l’armée de l’air sud-coréenne.

«Cet exercice de combat aérien réaliste est conçu pour améliorer l'interopérabilité entre les forces des Etats-Unis et de la République de Corée, et augmenter l'efficacité au combat des deux nations», a indiqué le communiqué, faisant référence à la Corée du Sud sous son nom officiel.

Les militaires de l'US Air Force, du Corps des Marines et de la Marine s'entraîneront avec des appareils aériens sud-coréens comprenant 230 avions sur huit installations militaires américaines et sud-coréennes, a précisé le communiqué.

Les Etats-Unis prévoient d'envoyer six chasseurs furtifs F-22 Raptor pour participer à l'exercice qui semble destiné à faire peser une pression maximum sur la Corée du Nord, selon les autorités militaires sud-coréennes. Trois ou quatre jets F-35A les rejoindront probablement.

Ce serait la première fois que six avions de chasse furtifs F-22 survoleraient la Corée du Sud en même temps.

En ce qui concerne la manœuvre, le ministère chinois des Affaires étrangères a appelé à la retenue, réitérant sa position selon laquelle la question nucléaire nord-coréenne devrait être résolue par le dialogue.

«Nous pensons que tous les pays concernés doivent faire preuve de retenue et s'abstenir de mener des activités susceptibles d'intensifier les tensions dans la péninsule coréenne », a déclaré Geng Shuang, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Séoul et Washington se sont mis d'accord le mois dernier pour renforcer le déploiement rotatif des atouts stratégiques des Etats-Unis afin de juguler les menaces nucléaires et balistiques du régime de Kim Jong-un.

Plus tôt ce mois-ci, trois porte-avions américains ont mené un exercice naval conjoint avec la marine sud-coréenne dans une démonstration de force sans précédent contre les provocations récurrentes du royaume ermite.

Pyongyang martèle que les exercices militaires conjoints entre Séoul et Washington sont une répétition d’invasion de la Corée du Nord. Les alliés insistent, quant à eux, sur le fait que ces entrainements sont de nature purement défensive.

Cette photo d'archive montre un avion de combat furtif américain Raptor F-22.
Cette photo d'archive montre un avion de combat furtif américain Raptor F-22.

lp@yna.co.kr

(FIN)