2017/11/25 11:00 KST

Article View Option

Le bœuf américain représente plus de 50% de la viande bovine importée

SEOUL, 25 nov. (Yonhap) -- Le bœuf américain a vu cette année sa présence se renforcer sur le marché sud-coréen de la viande bovine importée grâce à l’accord de libre-échange bilatéral (ALE), a fait savoir récemment l’Association coréenne du commerce international (KITA).

Pour les 10 premiers mois de cette année, les importations de viande bovine américaine ont totalisé 989 millions de dollars, représentant 50,7% du marché local du bœuf importé. Sa part de marché a ainsi dépassé à nouveau la barre des 50% 14 ans après le taux record de 75,9%, selon des données de la KITA.

En 2003, le pays a interdit les importations de bœuf américain en raison de la propagation de la maladie de la vache folle aux Etats-Unis. A l’issue de plusieurs séries de négociations bilatérales, Séoul a décidé de rouvrir son marché au bœuf américain sans os et provenant d’animaux âgés de 30 mois ou moins en 2008.

Après l’entrée en vigueur de l’ALE Corée du Sud-Etats-Unis en mars 2012, les exportations de viande bovine américaine vers le pays du Matin-Clair ont continué à augmenter grâce aux faibles droits de douane et aux prix compétitifs par rapport aux produits bovins coréens, a noté un responsable de la KITA.

Le bœuf australien a de son côté englobé 43,6% du marché local sur la période janvier-octobre, marquant un repli par rapport aux 47,6% enregistrés pour l’ensemble de l’année dernière, a indiqué la KITA.

lsr@yna.co.kr

(FIN)