2017/09/07 17:13 KST

Article View Option

THAAD : la ministre de l'Environnement promet une rigoureuse évaluation environnementale

La ministre de l'Environnement Kim Eun-kyung (au centre), le minsitre de la Défense Song Young-moo (à droite) et le ministre de l'Intérieur Kim Boo-kyum donnent une conférence de presse conjointe sur le déploiement du THAAD le 7 septembre 2017
La ministre de l'Environnement Kim Eun-kyung (au centre), le minsitre de la Défense Song Young-moo (à droite) et le ministre de l'Intérieur Kim Boo-kyum donnent une conférence de presse conjointe sur le déploiement du THAAD le 7 septembre 2017

SEOUL, 07 sept. (Yonhap) -- La ministre de l’Environnement Kim Eun-kyung a promis ce jeudi d’examiner minutieusement le risque pour la santé des habitants posé par le système de défense antimissile à haute altitude THAAD (Terminal High Area Altitude Defense), dont le déploiement provisoire s’est achevé ce matin à la base militaire de Seongju, à 300 km au sud de Séoul.

«Le ministère de l’Environnement mènera de façon ouverte au public une inspection avec des experts recommandés par les habitants locaux, en concertation avec le ministère de la Défense», a déclaré la ministre lors d’une conférence de presse conjointe avec les ministères de la Défense et de l'Intérieur.

Elle s’est également engagé à appliquer des principes et procédures strictes concernant l’évaluation générale de l’impact du bouclier américain sur l’environnement, que le ministère effectuera sur l’ensemble du site du THAAD.

Plus tôt cette semaine, le ministère de l’Environnement a donné son accord conditionnel au déploiement du bouclier américain après avoir examiné l’évaluation réalisée par le ministère de la Défense. Selon cette étude, l’éventuel impact du THAAD sur l’environnement est limité, les niveaux de rayonnements et de bruit étant très faibles.

Les résultats de l'enquête ont montré que le niveau maximal des ondes électromagnétiques provenant du radar du THAAD ne s’est élevé qu’à 0,5% de la norme dans l’enceinte du site et 0,04% à Gimcheon, ville située près du site, a expliqué la ministre.

Le ministre de l’Intérieur Kim Boo-kyum a de son côté présenté ses regrets pour les accrochages entre police et manifestants qui ont fait une vingtaine de blessés ce matin, souhaitant un prompt rétablissement des personnes blessées.

«Le gouvernement prêtera une attention particulière et déploiera tous ses efforts pour le développement de la région en communiquant sincèrement avec les habitants de Seongju et de Gimcheon», a-t-il déclaré, tout en soulignant que l’installation du THAAD était une mesure inévitable pour protéger la sécurité de la nation et du peuple face aux menaces nord-coréennes.

lsr@yna.co.kr

(FIN)