2017/08/13 17:01 KST

Article View Option

(LEAD) Moon regarde «A Taxi Driver» avec la veuve du journaliste allemand

Le président Moon Jae-in et Edeltraut Brahmstaedt, la veuve de l'ancien journaliste allemand Jurgen Hinzpeter, après avoir regardé «A Taxi Driver» dans un cinéma de Yongsan, à Séoul le 13 août 2017.
Le président Moon Jae-in et Edeltraut Brahmstaedt, la veuve de l'ancien journaliste allemand Jurgen Hinzpeter, après avoir regardé «A Taxi Driver» dans un cinéma de Yongsan, à Séoul le 13 août 2017.

SEOUL, 13 août (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a invité la veuve de l’ancien journaliste allemand Jurgen Hinzpeter qui a couvert le soulèvement du 18-Mai (1980) pour regarder ensemble le film «A Taxi Driver» sur ce mouvement démocratique, a fait savoir ce dimanche le bureau présidentiel.

Moon s’est rendu plus tôt dans la journée dans un cinéma de Yongsan, à Séoul, pour voir ce film avec Edeltraut Brahmstaedt et des membres de sa famille, selon Cheong Wa Dae.

«Les habitants des autres régions ne connaissaient pas du tout la vérité sur le mouvement démocratique de Gwangju à l'époque et les journalistes qui rapportaient cet événement ont été licenciés ou sanctionnés. [...] Grâce à votre mari, nous avons pu connaître la vérité», a déclaré le président à la veuve.

«Mon mari disait souvent que faire connaître la vérité était sa mission», a confié Brahmstaedt, en ajoutant que son mari aurait été très ému d'apprendre la réalisation d'un film et non d'un court documentaire sur le mouvement démocratique de Gwangju qui a beaucoup représenté dans sa vie. «J'espère que les jeunes comprendront que la démocratie ne se gagne pas naturellement», a-t-elle également dit.

«C'est à nous de faire toute la lumière sur la vérité de Gwangju qui n'a toujours pas été révélée. [...] Ce film apportera un grand soutien pour résoudre ce problème», a aussi souligné Moon.

Le film, actuellement en tête du box-office local et réalisé par Jang Hoon, est basé sur l’histoire vraie d'un chauffeur de taxi de Séoul (Man-seop) qui emmène un journaliste allemand à Gwangju, où ils assistent ensemble à la répression militaire sanglante du mouvement pour la démocratisation.

Hinzpeter, qui est décédé en mai de l’année dernière, a été le seul journaliste étranger à avoir montré la répression sanglante de la junte militaire dirigée par Chun Doo-hwan, un général devenu président. Selon ses dernières volontés, une partie de ses restes a été enterrée au cimetière du 18-Mai à Gwangju, ville où s’est déroulée l'émeute.

Le long métrage a attiré plus de 6,5 millions de spectateurs jusqu’à hier, 11e jour de son exploitation, selon le distributeur du film.

lsr@yna.co.kr

(FIN)