2017/07/17 16:52 KST

Article View Option

Moon se félicite de l’augmentation du salaire horaire minimum

Le président Moon Jae-in lors d'une réunion du cabinet présidentiel, le 17 juillet 2017, à la Maison-Bleue.
Moon Jae-in

Le président Moon Jae-in lors d'une réunion du cabinet présidentiel, le 17 juillet 2017, à la Maison-Bleue.

SEOUL, 17 juil. (Yonhap) -- «L’augmentation du salaire horaire minimum (à 7.530 wons, environ 5,82 euros) pour l’année 2018 est un signal favorable de mouvement vers l’ère des 10.000 wons de salaire minimum», a estimé le président Moon Jae-in lors d’une réunion du cabinet présidentiel tenue cet après-midi.

Suite à la décision samedi dernier de la commission tripartite, formée par le patronat, les travailleurs et la partie défendant les intérêts publics, pour une hausse de 16,4% du salaire horaire minimum l’année prochaine, le président Moon a favorablement évalué cette augmentation en espérant une croissance économique par l’accroissement des salaires des travailleurs.

«Un salaire horaire minimum de 10.000 wons serait remarquable non seulement par son augmentation significative mais aussi par sa garantie des droits de mener une vie humaine et digne», «pour l’effet économique, je crois que cela donnera des effets positifs à la croissance économique dès l’année prochaine», a indiqué Moon.

Le président Moon (troisième depuis la gauche) sourit lors d'une réunion du cabinet présidentiel, le 17 juillet 2017, à la Maison-Bleue.
Réunion du cabinet présidentiel

Le président Moon (troisième depuis la gauche) sourit lors d'une réunion du cabinet présidentiel, le 17 juillet 2017, à la Maison-Bleue.

En remerciant l’esprit de concession des deux parties concernées (patronat et travailleurs), le président Moon a évalué qu'«il est très significatif que ce résultat soit un fruit du dialogue et du compromis et la première décision prise par un vote auquel tous les membres de la commission ont participé pour la première fois depuis huit ans».

Sans oublier les charges à tenir par les PME et les petits commerçants suite à cette augmentation du salaire minimum, Moon a noté que «comme j’ai promis lors de l’élection présidentielle d’établir des mesures de soutien pour les PME en difficulté et les petits commerçants, c’est le temps de tenir ces promesses».

«Il faudra que le gouvernement mobilise tous les moyens politiques pour aider les secteurs en difficulté à tenir la charge de cette augmentation du salaire minimum», a-t-il dit en demandant aux PME et petits commerçants «de s’efforcer de maintenir leurs emplois» et aux travailleurs «de répondre par l’augmentation de la productivité».

Cette augmentation du salaire horaire minimum de 16,4% est un record depuis 17 ans, mais les syndicats et les travailleurs ont constamment exigé une augmentation immédiate à 10.000 wons par heure alors que le patronat s’y oppose avec leur argument d’un rétrécissement de l’économie, surtout dans les PME et les petits commerces. Cette hausse du salaire minimum toucherait 4,63 millions de travailleurs, environ 23,6% de la totalité des salariés.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)