SNS Share
Article View Option

2017/03/20 14:40 KST

J-1 : Park entame la dernière répétition avant sa comparution

Image montée de l'interrogatoire au Parquet contre l'ex-présidente Park Geun-hye prévue le 21 mars 2017 à partir de 9h30 du matin (Photomontage de Yonhap News TV)
Park Geun-hye à l'interrogatoire

Image montée de l'interrogatoire au Parquet contre l'ex-présidente Park Geun-hye prévue le 21 mars 2017 à partir de 9h30 du matin (Photomontage de Yonhap News TV)

SEOUL, 20 mars (Yonhap) -- Le quatrième président de la République convoqué demain par le Parquet pour des accusations d’abus de pouvoir et de corruption en tant que prévenue, l’ex-présidente Park Geun-hye, entame aujourd’hui sa dernière répétition préparatoire de l’interrogatoire en tête à tête qu’elle a rejeté lorsqu’elle était à la Maison-Bleue.

Le jour de sa comparution au Parquet, l'ex-présidente Park adressera un message au public, d'après des explications de son avocat. Mais le lieu et le contenu de ce message n'ont pas été précisés.

A la veille de cette comparution, les réponses de l’ex-présidente Park sont soigneusement préparées par les avocats de la défense alors que Park est visée par 13 chefs d’accusation. Du côté du Parquet, plusieurs centaines de questions sont en préparation, listées par thème, et l’interrogatoire se déroulera avec les procureurs expérimentés.

La durée de cet interrogatoire devrait être assez longue au vu du volume de questions à poser par le Parquet alors que la présidente Park devra y répondre par elle-même sans avoir de notes préalablement établies comme cela a été le cas lorsqu’elle était à la Maison-Bleue. L’un des avocats de l’ex-présidente a confié à Yonhap qu’«on se focalise pour imaginer au maximum les questions qui seront posées afin de donner les meilleures réponses».

Un personnel du Parquet marque la limite pour les photojournalistes de la présidente Park Geun-hye lors de sa comparution devant le Parquet prévue le 21 mars 2017 à 9h30 du matin
Point d'arrêt

Un personnel du Parquet marque la limite pour les photojournalistes de la présidente Park Geun-hye lors de sa comparution devant le Parquet prévue le 21 mars 2017 à 9h30 du matin

Park a été destituée à cause du scandale Choi Soon-sil, sa confidente de 40 ans pour ingérence dans les affaires de l’Etat, empiètement de la confiance et corruption, et la plupart des protagonistes dans ces allégations sont en détention provisoire suite aux enquêtes menées par le Parquet et le procureur spécial.

L’ex-présidente Park Geun-hye a été également inculpée pour les 13 chefs d’accusation, dont abus du pouvoir et corruption, et sa première comparution est prévue pour demain matin à 9h30. Le Parquet tentera de poser toutes les questions afin de limiter la convocation de Park à une seule fois.

L’essentiel des chefs d’accusation contre Park concernent la collecte forcée de fonds pour les fondations Mir et K-Sports auprès des chaebols, la réception de pots-de-vin auprès du groupe Samsung et d’autres conglomérats, l’ingérence dans des nominations au sein d’entreprises et les soutiens apportés pour la réalisation d’intérêts personnels de Choi Soon-sil.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)