SNS Share
Article View Option

2017/03/20 12:57 KST

(LEAD) Essai de propulsion du Nord : une «avancée significative», selon Séoul

SEOUL, 20 mars (Yonhap) -- Suite à l’essai d’un «nouveau moteur de propulsion spatiale à haute performance» le 18 mars par la Corée du Nord, les autorités militaires de Séoul ont estimé qu’il y a eu une avancée significative.

Le ministère de la Défense a annoncé ce lundi matin que «le moteur de propulsion nord-coréenne était composé d’un moteur principal et de quatre moteurs subalternes» en vue de mettre au point un nouveau prototype.

Les autorités militaires ont tout de même refusé de donner plus de détails en se contentant de dire qu’«il faut une analyse supplémentaire afin de comprendre la poussée exacte et son usage possible». Séoul suppose que ce moteur de propulsion testé le week-end dernier est une version améliorée de la fusée qui a mis en orbite un satellite géostationnaire en septembre 2016.

La Corée du Nord avait déclaré à l’époque que la poussée du moteur de la fusée était de 80 ft (tonne-force) et les images de l’essai du week-end dernier ont montré que la couleur des flammes sortant des tuyères des moteurs (un principal et quatre subalternes) était plus claire, ce qui signifie une avancée technologique en termes de poussée.

Séoul analyse que la Corée du Nord lancera un missile balistique intercontinental (ICBM) ou une fusée pouvant transporter un satellite et doté de ce nouveau moteur. Un officiel des autorités militaires a indiqué qu’«il est possible que la Corée du Nord ait réussi à avoir une plus grande efficacité du moteur avec moins de consommation de carburant si elle prétend que le moteur a un rapport poussée très élevé».

La Corée du Nord a procédé le 18 mars 2017 à l'essai d'un nouveau moteur de propulsion spatiale de haute performance et son dirigeant Kim Jong-un a inspecté cet essai au site de lancement des satellites de Sohae situé à Tongchang-ri, dans le nord-ouest de la péninsule coréenne, selon les images de la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV) diffusées ce dimanche 19 mars 2017. Les médias nord-coréens ont rapporté ce matin que l'essai au banc de propulsion du moteur spatial a été un succès. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite) (Yonhap)
Essai

La Corée du Nord a procédé le 18 mars 2017 à l'essai d'un nouveau moteur de propulsion spatiale de haute performance et son dirigeant Kim Jong-un a inspecté cet essai au site de lancement des satellites de Sohae situé à Tongchang-ri, dans le nord-ouest de la péninsule coréenne, selon les images de la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV) diffusées ce dimanche 19 mars 2017. Les médias nord-coréens ont rapporté ce matin que l'essai au banc de propulsion du moteur spatial a été un succès. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite) (Yonhap)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)