SNS Share
Article View Option

2014/11/23 10:02 KST

L’acteur Jung Woo-sung parle de l’espoir des réfugiés au Népal

Jung Woo-sungJung Woo-sung

SEOUL, 23 nov. (Yonhap) -- Le célèbre acteur sud-coréen Jung Woo-sung a décidé de se pencher sur la question des réfugiés à travers le monde et, au nom de l’Organisation des Nations unies (ONU), s’est engagé à les aider.

Il a en effet pris l’initiative de participer à des programmes menés par le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) en vue de venir en aide à ces exilés. Pour preuve, il s’est rendu récemment au Népal à la rencontre de refugiés, sa première mission en tant que défenseur honoraire de leurs droits pour le bureau sud-coréen de l’agence onusienne.

De retour à Séoul, la star de 41 ans a confié que son séjour au Népal a été une expérience marquante pour lui et lui a permis de mieux connaître la vie difficile des réfugiés qui ont en réalité peu ou plus d’espoir quant à leur avenir.

«Les réfugiés vivent avec un espoir et un futur perdus. Mais j’ai pu voir leur persévérance d’être humain en n’abandonnant pas leur espoir», a dit Jung à un groupe de journalistes.

Dans le monde, il y a des réfugiés pour diverses raisons, à cause de conflits liés à la religion, l’ethnie ou la politique. Selon l’UNHCR, le nombre total de réfugiés sur la planète était estimé à 10,5 millions en janvier 2013 et celui des demandeurs d’asile à environ 930.000.

En raison de sa position géographique, le Népal est devenu un grand carrefour pour les personnes déplacées. Beaucoup de ces derniers viennent de pays comme le Bhoutan, le Tibet, le Pakistan, la Birmanie et la Somalie. Ils seraient au nombre de 25.000 dans ce pays enclavé de l’Himalaya.

Jung a raconté avoir rencontré plusieurs groupes de réfugiés durant sa visite de cinq jours au Népal, qui a débuté le 3 novembre. Il a notamment assisté à une pièce de théâtre jouée par des jeunes bhoutanais qui ont été victimes de persécutions politiques et religieuses dans leur pays d’origine avant de s’échapper.

«Un petit garçon m’a dit que son rêve était de devenir acteur. J’ai été très ému quand il m’a dit qu’il viendrait en Corée du Sud après avoir réussi», a révélé Jung. «J’espère qu’il pourra réaliser son rêve.»

Même face à l’incertitude sur leur futur, les réfugiés que j’ai rencontrés n’abandonnent jamais leur espoir et leur rêve, a-t-il poursuivi. «Les réfugiés m’ont fait part de leur rêve de retourner un jour dans leur région natale. Ils n’abandonnent jamais cet espoir.»

Selon des responsables de l’UNHCR, Jung pourrait devenir ambassadeur de bonne volonté l’année prochaine. L’organisation internationale en compte actuellement une dizaine, dont la star hollywoodienne Angelina Jolie.

L’acteur sud-coréen a promis de faire de son mieux pour aider les réfugiés, en affirmant que la chose la plus importante pour les aider est de comprendre les persécutions qu’ils ont subies et les raisons pour lesquelles ils ont traversé la frontière au péril de leur vie. «Je pense que comprendre les réfugiés est la première étape en vue de les aider.»

Une exposition de photos sur son voyage au Népal aura lieu en Corée du Sud pour marquer la Journée mondiale des réfugiés, en juin 2015. Ces photos ont été prises par le photographe réputé Cho Sei-hon.

xb@yna.co.kr

(FIN)