SNS Share
Article View Option

2014/06/08 11:24 KST

Biennale d'architecture de Venise : le Lion d'or au pavillon de la Corée du Sud

Le pavillon coréen à la Biennale d`architecture de Venise.Le pavillon coréen à la Biennale d`architecture de Venise.

SEOUL, 08 juin (Yonhap) -- L'exposition intitulée «Crow’s Eye View: The Korean Peninsula», comparant les architectures des deux Corées de ces 100 dernières années, a obtenu le Lion d’or à la 16e Biennale d'architecture de Venise qui s'est ouverte hier (heure locale) dans la ville italienne.

C’est la première fois que le pavillon coréen remporte le Lion d'or à une Biennale d'art et d'architecture de Venise. En 1993, le pavillon allemand pour lequel Paik Nam-june, artiste mondial d'origine coréenne, a participé en tant que coreprésentant avait reçu ce grand prix.

La Corée du Sud a fait ses débuts en 1986 à cet événement qui est l’une des trois biennales artistiques les plus importantes au monde, dans un petit espace à l’intérieur du pavillon de l’Italie, puis avec un stand indépendant à partir de 1995, le centenaire de la Biennale.

Pour obtenir ce pavillon national, Paik et Kim Seok-chul, architecte coréen qui l’a construit, avaient envoyé une lettre pour souligner la légitimité d’un pavillon coréen. Celle-ci, adressée au maire de Venise qui a le droit de sélectionner les pavillons, indiquait que «si un jour, une exposition conjointe des deux Corées s’ouvre, vous pourrez recevoir le prix Nobel de la paix».

En effet, Cho Min-Suk qui a mis sur pied l’exposition de cette année avait cherché à contacter le régime communiste pour organiser sa participation au pavillon coréen, mais cela ne s’est pas réalisé. Cho a donc collecté des peintures, photographies et posters de propagande, via des hommes d'affaires et architectes occidentaux. Pas moins de 29 équipes ont participé à cette exposition, divisée en quatre grands thèmes : «Reconstructing Life», «Monumental State», «Borders» et «Utopian Tours».

sunhanllee@yna.co.kr

(FIN)