SNS Share
Article View Option

2014/05/02 14:12 KST

La famille propriétaire du Sewol ignore les convocations du Parquet

INCHEON, 02 mai (Yonhap) -- La famille propriétaire du ferry Sewol et des proches collaborateurs ont à nouveau refusé de répondre aux convocations du Parquet ce vendredi, demandant aux procureurs d’obtenir des mandats judiciaires pour pouvoir les détenir.

Les convocations avaient été faites dans le cadre de l’enquête sur les allégations de corruption entourant Yoo Byung-eun, un riche homme d’affaires soupçonné d’être le propriétaire de facto de Chonghaejin Marine Co. qui possède et opère le Sewol, et des membres de sa famille. Les accusations portées contre Yoo et sa famille comprennent des détournements de fonds, des manquements au devoir et des cas d’évasion fiscale et de corruption, selon le Parquet.

Les finances de Chonghaejin Marine Co. et la structure de son capital sont soumises à un examen des procureurs depuis la catastrophe du 16 avril qui a fait 302 passagers morts et disparus.

Yoo Hyuk-ki, le deuxième fils du propriétaire, et deux patrons d’autres filiales ont ignoré par deux fois une citation à comparaître pour un interrogatoire. Le Parquet a déclaré qu’il envisage de demander un mandat judiciaire en vue de les détenir après avoir délivré une dernière convocation.

Parallèlement, les procureurs sont en train d’envisager de convoquer Jeon Young-ja, une actrice de 72 ans et proche collaboratrice de Yoo, pour un interrogatoire également. Jeon, dont le vrai nom est Kim Kyoung-sook, dirige un groupe de médias locaux et est membre d’un groupe religieux controversé qui possède des relations étroites avec le mystérieux propriétaire. L’Eglise baptiste évangélique est en effet soupçonnée d’avoir utilisée des fonds de ses membres pour des opérations commerciales de Chonghaejin et d’autres filiales de Yoo.

mehdi@yna.co.kr

(FIN)