SNS Share
Article View Option

2012/08/02 19:46 KST

Le gouvernement met en garde contre une nouvelle panne de courant

SEOUL, 02 août (Yonhap) -- Le gouvernement sud-coréen a fait savoir ce jeudi qu’il étudiait toutes les mesures possibles pour prévenir une interruption de la distribution d’électricité, avertissant que les réserves du pays pourraient chuter à un niveau d'«alerte» ce mois-ci, en raison de la vague de chaleur prolongée et d’une baisse de la production.

  
Les réserves d’énergie du pays sont descendues à environ 5 millions de kilowattheures depuis mai, ce qui suscite de nombreuses inquiétudes quant à une nouvelle panne massive de l'ampleur de celle qui a frappé le pays l'année dernière.

  
Il a été estimé que ces réserves devraient passer en dessous de 1,5 million de kilowattheures entre le 13 et le 24 août prochains, période qui correspond à la fin de la saison haute des congés d'été, d’après le bureau du Premier ministre (PMO).

  
Conformément aux consignes actuelles, le gouvernement doit prendre des mesures d’urgence, dont des réglages de tension, si les réserves d’électricité passent en dessous de 4 millions de kilowattheures. Un état d'«alerte» est lancé lorsque les réserves passent en dessous de 2 millions, et un état «grave» étant prononcé en deçà de 1 million.

  
Afin d'assurer l'équilibre de la fourniture d’électricité, le gouvernement a indiqué qu’il avait eu recours a tous les moyens possibles, encourageant par exemple les entreprises à se mettre en congés d'été et à utiliser des générateurs privés afin d'assumer leur part de responsabilité.

  
Le gouvernement a également décidé de lancer une campagne au milieu du mois afin de sensibiliser l’opinion publique sur la gravité d’une panne éventuelle et de demander davantage d'efforts pour économiser l’énergie.

  
«Dans la mesure où il est prévu que la canicule actuelle se poursuive durant un certain temps, les ministères concernés devraient s’activer pour se préparer à un bond soudain de la demande d’énergie, en collaboration avec le peuple», a fait savoir le chef du cabinet du Premier ministre Yim Jong-ryong, alors qu’il présidait une réunion sur la question.

  
«Nous devons également tout faire pour éviter qu’un accident de réacteur se reproduise», a ajouté Yim en faisant référence à l’interruption récente du Réacteur-6 de la centrale nucléaire de Younggwang, située à 330 kilomètres au sud-ouest de Séoul, à la suite d'un dysfonctionnement de son unité de distribution d’électricité.

  
Younggwang possède cinq réacteurs, le Réacteur-6 de 1.000 mégawatts ayant été ajouté à la centrale en 2002.

   catherine@yna.co.kr
(FIN)