> Actualités
2012/07/20 11:26 KST
Le ministre de la Culture estime que la vague coréenne s'est trop concentrée sur l'Asie


Le ministre de la Culture, du Sport et du Tourisme Choe Kwang-shik
SEOUL, 20 juil. (Yonhap) -- Le ministre de la Culture, du Sport et du Tourisme Choe Kwang-shik a critiqué ce vendredi que les exportations de contenus de la vague coréenne se sont trop concentrées sur l'Asie.

  
«Les exportations de contenus de la vague coréenne vers l'Asie représentent 70% des exportations totales et celles de la K-pop et les émissions occupent 90%, en raison de la faiblesse de la recherche et développement (R&D) dans l'industrie des contenus culturels et des investissements dans le marketing», a indiqué Choe dans son discours intitulé «l'harmonie créative de la tradition et le présent», lors d'une conférence organisée par l'Association coréenne du commerce international (KITA) à l’hôtel Grand InterContinental à Séoul.

  
La Corée du Sud doit créer de nouvelles choses en prenant modèle sur les choses anciennes, a-t-il dit, en ajoutant que le pays doit chercher son identité dans l'histoire et la tradition.

  
Le ministre a également loué la popularité de la vague coréenne, appelée Hallyu en coréen. «La vague coréenne qui a commencé avec des feuilletons télévisés s'est maintenant répandue vers d’autres formes culturelles, comme la K-pop et les films d'animation, en contribuant aux exportations des contenus culturels.»

La balance commerciale des contenus a fortement augmenté à 2,47 milliards de dollars en 2011 par rapport aux 350 millions de dollars de 2007, a informé Choe en disant que la vague coréenne contribuera à enregistrer un excédent dans le commerce des services qui a souffert d’un déficit chronique pendant longtemps.

  
rainmaker0220@yna.co.kr
(FIN)