> Actualités
2012/07/19 22:05 KST
Nouveau film de Kim Ki-duk : compassion sur fond de capitalisme


SEOUL, 19 juil. (Yonhap) -- Kim Ki-duk, l'un des réalisateurs sud-coréens les plus connus à l'international, a déclaré aujourd'hui que son métier le rendait heureux, lors de la conférence de presse donnée à Séoul à l'occasion de la sortie prochaine de son nouveau film «Pieta».

  
Le titre du film «Pieta», qui peut être traduit par «compassion» ou encore «miséricorde» en français, fait référence au chef d'oeuvre de Michel-Ange, le célèbre artiste italien de la Renaissance, une sculpture représentant la Vierge et son fils décédé.

  
«Pieta» relate l'histoire tragique d’un capitaliste sans pitié, bouleversé après avoir rencontré une femme mystérieuse qui prétend être sa mère biologique.

  
«Je pense que tous ceux qui vivent en ces temps modernes sont complices et coupables», a commenté Kim lors de la presse de conférence. «Chacun d’entre nous devrait espérer la miséricorde de Dieu.»

Le film, dont Kim est à la fois le scénariste et le réalisateur, devrait être à l’affiche des salles sud-coréennes le mois prochain.

  
Kim a réalisé jusqu'ici 18 films, le premier étant «Crocodile», sorti en 1996. Les films «3 Iron» et «Samaritan Girl» ont été récompensés la même année à Venise et à Berlin, en 2004. Le réalisateur s’est également fait connaître en 2003 avec «Spring, Summer, Fall, Winter... and Spring» (Printemps, été, automne, hiver … et printemps).

   catherine@yna.co.kr
(FIN)