> Actualités
2012/07/18 11:49 KST
Lee n’a pas l’intention de limoger le président contesté de la NHRC


Hyun Byung-chul
SEOUL, 18 juil. (Yonhap) -- Lee Myung-bak n’a pas l’intention d’annuler la nomination de Hyun Byung-chul, le président de la Commission nationale des droits de l’Homme (NHRC), qu’il a nommé pour un second mandat de trois ans le mois dernier, a fait savoir ce mercredi un officiel de la Maison-Bleue.

  
«Pour l’heure, nous n’avons pas prévu d’annuler la nomination», a déclaré la source anonyme. «Nous pensons qu’il n’y pas de problèmes assez sérieux qui pourraient le rendre incapable de mener à bien ses devoirs.»

L’Assemblée nationale a tenu une audience de confirmation des charges mais n’a approuvé la nomination en raison des contestations émises par le Parti démocrate unifié (PDU) quant à l’éthique personnelle de Hyun.

  
Le PDU a en effet évoqué des affaires de plagiat, de spéculation immobilière, de désertion du service militaire de son fils, et d’autres problèmes de cette nature. Toutes ont été niées par Hyun sauf celle du plagiat mais ce dernier l’a estimé infondée, invoquant la différence dans la loi à l’époque de l’affaire.

  
Tant que le Parlement n’a pas approuvé la nomination de Hyun, Lee a les mains libres. En corée du Sud, il y a deux types d’audience de confirmation des charges qui se distinguent par l’approbation ou le rejet de la nomination par le Parlement et, dans le cas présent, l’Assemblée ne peut rejeter celle de Hyun.

  
thomas@yna.co.kr
(FIN)