> Actualités
2011/03/14 15:46 KST
Spécialiste français en communication, Dominique Wolton, en Corée pour la sortie de son dernier livre


SEOUL, 14 mars (Yonhap) -- Dominique Wolton, directeur de l’Institut des sciences de la communication du CNRS, donnera cette semaine une série de conférences à Séoul et à Busan, à l’occasion de la sortie coréenne de son dernier ouvrage, «Informer n’est pas communiquer» (2009).

  
«La théorie de Dominique Wolton correspond bien aux problématiques actuelles de la société coréenne et propose des solutions», souligne Jeong Hong-jae de la maison d’édition Sallimbooks, qui publie la version traduite en coréen du livre.

  
Le chercheur français pose la question de l’éloignement des individus qui, paradoxalement, plus ils communiquent, plus ils s’éloignent, explique Jeong, qui y voit un parallèle avec la société coréenne actuelle, où tout le monde ou presque possède un smartphone et devient de plus en plus individualiste.

  
Le fondateur de la revue Hermès, dont c’est la première visite en Corée du Sud, se rendra à Busan le 16 mars, à l’université Koryo de Séoul le 17 mars et à l’Institut français de Corée du Sud (IFC) le 18 mars, où il donnera une conférence intitulée «la francophonie et les théories de la communication». La version coréenne d'«Informer n’est pas communiquer» ou «불통의 시대 소통을 읽다», est disponible en librairie depuis le 28 février dernier.

  
Docteur en sociologie et diplômé en science politiques, Dominique Wolton est directeur de recherche au CNRS et le fondateur de la revue Hermès, spécialisée dans la communication, qu'il dirige.

  
anais@yna.co.kr
(FIN)