2018/10/11 14:10 KST

Article View Option

Le président Moon participe à la revue navale internationale à Jeju

(Photo d'archives Yonhap)
Président Moon Jae-in

(Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 11 oct. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in s'est rendu ce matin sur l'île de Jeju, un lieu de villégiature situé au sud de la péninsule coréenne, pour participer à la revue d'une flotte internationale impliquant les marines de la Corée du Sud et de 12 autres pays.

Moon va exprimer ses félicitations au début de la revue navale, la troisième du genre à être organisée par la Corée du Sud, a annoncé dans un communiqué Cheong Wa Dae, le bureau présidentiel.

L'événement d'une journée implique environ 40 navires de guerre et 24 aéronefs, dont 19 navires de guerre de 12 autres nations tels que l'Australie, le Canada et l'Inde.

Les délégations officielles de 46 pays participent également à cette réunion, selon Cheong Wa Dae.

«La décision de construire une base navale dans le village de Gangjeong a été prise en 2007 et il y a eu de nombreux conflits et chagrins depuis, et le président a toujours voulu aider à soigner les blessures», a déclaré le porte-parole de la présidence, Kim Eui-kyeom, pour expliquer la raison du voyage de Moon à Jeju.

Moon a occupé le poste de chef du cabinet présidentiel sous l'administration Roh Moo-hyun, qui a pris la décision initiale de construire un port destiné aux navires privés et militaires dans ce village rural de Jeju.

Les habitants de Gangjeong ont vivement protesté lorsque l'administration suivante de Lee Myung-bak a modifié le plan initial et décidé de construire une base strictement navale.

Le président tiendra une réunion séparée avec les riverains plus tard dans la journée pour être directement à leur écoute, a déclaré le porte-parole de Cheong Wa Dae.

«Après la fin de l'examen de la flotte internationale, le président tiendra une réunion avec les habitants du village de Gangjeong et présentera un message de consolation à ceux dont le corps et l'esprit ont été blessés au cours des 11 dernières années, puis soulignera les efforts gouvernementaux pour aider à soigner leurs blessures», a déclaré le porte-parole lors d'une conférence de presse.

lp@yna.co.kr

(FIN)