2018/10/08 18:18 KST

Article View Option

Le gouvernement assouplit les conditions d'obtention d'un visa pour les conjoints parrainés

SEOUL, 08 oct. (Yonhap) -- Les étrangers mariés à une personne de nationalité sud-coréenne auront plus de chance d'obtenir un visa si leur conjoint apprend leur langue maternelle, a annoncé ce lundi le ministère de la Justice.

Les critères d'obtention de visa seront assouplis si le conjoint sud-coréen a pris des cours dans la langue maternelle de la personne faisant la demande de visa pendant plus de trois mois ou si il ou elle passe un test de compétence dans cette langue, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Jusqu'à présent, le conjoint étranger devait passer un test de compétence en coréen ou prendre plus de 120 heures de cours de coréen pour pouvoir prétendre à ce visa.

Le résultat au test de coréen pourra être remplacé par un entretien avec le conjoint coréen mené par un représentant de la mission diplomatique du pays du partenaire étranger.

Ce système était jusqu'alors uniquement proposé aux étrangers qui avaient donné naissance ou qui attendaient un enfant.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)