2018/07/12 17:00 KST

Article View Option

Le chef de la défense met en garde contre le débat sur la réduction des armes

Le ministre de la Défense Song Young-moo lors d'une conférence de presse le 10 juillet 2018 à son ministère à Séoul.
Le ministre de la Défense Song Young-moo lors d'une conférence de presse le 10 juillet 2018 à son ministère à Séoul.

SEOUL, 12 juil. (Yonhap) -- Le ministre de la Défense Song Young-moo a mis en garde contre les spéculations croissantes sur la réduction des armes conventionnelles avec la Corée du Nord en soulignant que le premier pas vers l’objectif consiste à bâtir des liens de confiance avec le pays communiste.

Song a tenu ces propos après la publication de plusieurs articles sur d'éventuelles mesures de contrôle des armes telles que l’éloignement de l’artillerie nord-coréenne de longue portée le long de la frontière et la suspension de la construction d'installations militaires sud-coréennes près de la frontière.

«Le plus important est de construire la confiance entre les armées des deux Corées», a déclaré aux journalistes Song deux jours avant le premier anniversaire de sa prise de fonction.

«Après avoir bâti une confiance pleine suite aux discussions de niveau général, opérationnel et ministériel, nous pourrons discuter du contrôle des armes. Les actuelles discussions sur le contrôle des armes à l'avance, je ne pense pas que cet enchainement soit bon», a-t-il ajouté.

Le ministre a souligné la nécessité de commencer par des mesures que les deux parties peuvent facilement mettre en place plutôt que de formuler des demandes immodérées susceptibles de saper l’ambiance coopérative.

Le débat autour de la réduction des armes a fait surface après que le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un sont convenus lors de leur sommet du 27 avril de «réduire graduellement leur armement une fois les tensions militaires dissipées et la confiance rétablie en pratique».

Les deux Corées ont récemment pris des mesures pour renforcer la confiance mutuelle, telles que la restauration complète de leurs canaux de communication militaire.

A propos de l’actuel climat de réconciliation et de paix entre les deux Corées et entre les Etats-Unis et le Nord, le ministre l’a décrit comme une lame à double tranchant.

«Concernant les relations intercoréennes, les relations Corée du Nord-Etats-Unis et les liens Corée du Sud-Etats-Unis, j’ai dit à mes collègues subalternes, ainsi qu’à des officiels militaires américains que nous devrions emprunter une nouvelle voie inédite.»

«Il y a deux faces. L’une concerne les défis, l’autre les opportunités. L’armée doit se préparer à toutes les deux ... (mais) nous avons besoin de nous focaliser sur (la manière dont nous nous préparons aux) défis plutôt qu'aux opportunités», a-t-il noté.

lsr@yna.co.kr

(FIN)